Economie

Royaume-Uni : Fitch maintient sa note AA- et la perspective négative

Publié par DK NEWS le 17-01-2021, 18h03 | 2
|

L'agence de notation Fitch a de nouveau maintenu vendredi la note du Royaume-Uni à AA-, ainsi que sa perspective, toujours négative, reflétant des fondamentaux économiques solides, mais aussi les risques liés à la pandémie et au Brexit.
Cette décision reflète "une économie avec un revenu élevé, diversifiée et avancée", mais aussi un "endettement élevé et croissant du secteur public", détaille Fitch dans un communiqué. Le Royaume-Uni conserve sa note AA-, attribuée aux émetteurs jugés solides, grâce au "statut de monnaie de réserve de la livre sterling, un solide marché des capitaux et des indicateurs de gouvernance robustes". En revanche, la perspective reste négative, ce qui "reflète l'impact de la pandémie de coronavirus sur l'économie britannique et la détérioration des finances publiques qui en résulte". Ainsi, l'agence de notation estime que la dette devrait grimper jusqu'à représenter 120% du PIB dans les prochaines années.
Par ailleurs, le Brexit, effectif depuis le 1er janvier, reste un risque important pour l'économie du pays. 
Le Royaume-Uni est sorti du marché commun européen et c'est l'accord de partenariat économique et commercial, signé à la veille de la rupture, qui régit les relations entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Cet accord "devrait limiter les perturbations aux frontières à court terme", mais "l'incertitude persiste sur son fonctionnement concret et sur son effet sur les relations commerciales du Royaume-Uni avec l'UE à plus long terme".  Fitch estime toutefois que la vaccination contre le Covid-19 devrait permettre à l'économie britannique de redémarrer au deuxième trimestre de cette année. Mais les retards de livraison des vaccins annoncés vendredi par Pfizer pourraient contrarier ces prévisions. Le Royaume-Uni est durement frappé par une deuxième vague de l'épidémie, qui a entraîné un troisième confinement. Critiqué pour sa gestion de la crise, le gouvernement de Boris Johnson concentre ses efforts sur la vaccination de masse: plus de 3,2 millions de personnes ont déjà reçu une première dose de vaccin.
L'agence de notation a par ailleurs relevé sa prévision de PIB, et table pour 2020 sur un recul de 10,3% au lieu de 11,2%, et pour 2021 sur une croissance de 5% au lieu de 4,1%.
En septembre, Fitch avait maintenu la note du Royaume-Uni à AA- assortie d'une perspective toujours négative.
En octobre, S&P avait également maintenu sa notation, à AA as sortie d'une perspective stable, mais Moody's l'avait abaissée d'un cran, de Aa2 à Aa3.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.