Economie

Ressources énergétiques : L’Algérie possède un fort potentiel en ressources énergétiques d’origine géothermale

Publié par DK NEWS le 20-01-2021, 18h39 | 9
|

"L’Algérie, avec plus de 240 sources thermales, possède un fort potentiel en ressources énergétiques d’origine géothermale.
Une représentation cartographique des ressources géothermiques disponibles sur le territoire national permet de visualiser et d’évaluer le potentiel exploitable de cette ressource", précise le CEREFE dans une publication sur sa page facebook, se référant aux données de l’Atlas algérien des ressources des énergies renouvelables (ENR).
Cet atlas du Centre de Recherche dans le domaine des ENR (CDER) présente des cartes d’inventaire et de température des principales ressources géothermales de l’Algérie, et fournit aussi des cartes du gradient géothermique, de la conductivité thermique et du flux de chaleur, ajoute la même source.
"Les cartes présentées dans cet atlas permettent de disposer d’un outil d’évaluation et d’aide à la prise de décision pour l’exploitation des gi sements géothermiques disponibles en Algérie", soutient le CEREFE.
Le Commissariat note également que l’inventaire des ressources géothermales nationales est le résultat d’un travail initié par le CDER dès 1985, qui se base sur des données récentes concernant les sources, stations, forages et foggaras thermaux et sur les nouveaux outils de géolocalisation.
"Les principales ressources géothermales sont classées en fonction de la température.
La plus renommée de ces ressources est la source thermale de Hammam Debagh (Ex-Hammam Meskhoutine). 
Elle est classée parmi les sources thermales les plus chaudes au monde, sa température d’eau à l’émergence est de 98 C", avance la même source. Le Commissariat explique que ''la géothermie peut être exploitée pour la production de l’électricité, le chauffage des locaux (hôtels, bungalows, ) des stations géothermales ainsi que le chauffage des serres agricoles''.
Il a , dans ce cadre, indiqué qu’un ''projet piloté a été réalisé par la l’Office national de l’irrigation et du drainage (ONID) du ministère des Ressources en eau qui consistait à exploiter la géothermie à partir de l’énergie de l’eau chaude (60 C) fournie par des forages de la nappe albienne au niveau du complexe agro-industriel de Touggourt (wilaya de Ouargla) pour le chauffage des serres agricoles''.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.