Culture

Cinéma Festival du film-espoir de Stockholm : la "mention spéciale" décernée au jeune Nazim Benaidja

Publié par DK NEWS le 15-09-2021, 15h20 | 4
|

La "mention spéciale" du Festival international du film-espoir de Stockholm (Suède), organisé du 10 au 13 septembre, a été décernée au jeune comédien algérien Nazim Benaidja pour son rôle dans le court métrage "Il Reviendra" de Youcef Mahsas, a annoncé mardi, le Centre algérien pour le développement du cinéma (Cadc) sur sa page Facebook.  Produit avec la contribution du Cadc et de la société "Roadcom", "Il reviendra", court métrage de 30 mn, relate une histoire dont les faits se déroulent en 1997 et qui commence dans le salon de coiffure de Salem, quadragénaire qui passe sa dernière journée à son magasin, car il compte arrêter définitivement son activité et vendre son local. A quelques instants de la fermeture, Zaki, 8 ans, pénètre avec son père dans le salon, celui-ci tente alors de convaincre le coiffeur pour lui laisser son enfant, lui expliquant qu’il a quelque chose d’important à faire et qu’il reviendra le chercher juste après. 
Salem commence alors à couper les cheveux du petit tout en discutant avec lui, lorsque soudain, à la tombée de la nuit, une forte explosion retenti t dans une rue voisine où un attentat terroriste venait tout juste d'être commis. Le père n'étant pas revenu, Salem se retrouve seul avec Zaki, brillamment campé par le jeune Nazim Benaidja qui a évolué aux côtés de Slimane Benouari, Souha Oulha, Ouahid Achour et Mohamed Bendaoued. 
Déjà projeté lors de différentes manifestations cinématographiques au Brésil, Portugal, Egypte, Pays-Bas et en Corse notamment, le film de Youcef Mashas, était en lice à Stockholm, parmi 23 autres court métrages, conçus dans des thématiques qui ont mis en avant les enfants et les femmes, entre autre, dans un festival qui a également accueilli dix films en compétition dans la section "longs métrages", totalisant la participation de 24 pays. La Belgique, l’Allemagne, la France, le Ghana, la Bulgarie, la Grande-Bretagne, l’Egypte, le Liban, les USA ou encore la Palestine, ont figuré parmi les pays participants à ce festival. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.