Régions

Bechar : Saoura-Ciment entame la production du ciment résistant aux sulfates

Publié par DK NEWS le 18-09-2021, 14h53 | 5
|

La société "Saoura-Ciment" a entamé la production d’un nouveau produit en l’occurrence le ciment résistant aux sulfates (ciment CRS), au titre des efforts de diversification de sa production, a-t-on appris jeudi du responsable de la communication de cette cimenterie, Djamel Eddine Belkhiri. C’est grâce aux efforts des cadres techniques et de gestion de la cimenterie, filiale du groupe public industriel des ciments en Algérie (Gica) et l’existence localement de matières premières entrant dans sa fabrication, qu’il a été relevé le défi de lancer la production de ce nouveau produit, a-t-il indiqué à l’APS.
Un produit qui présente plusieurs avantages et particularités dans les grands projets du secteur du bâtiment, des travaux publics et de l’hydraulique (BTPH), tels que aéroports, barrages, ponts et autres grands projets de travaux publics, au regard de sa résistance aux aléas de la nature et à la salinité des sols, a expliqué M. Belkhiri. La cimenterie a décidé de produire ce type de ciment et de le mettre sur le marché à des prix concurrentiels, dans le but de contribuer au développement des infrastructures dans la région et à l'économie nationale, en réduisant les coûts de son acheminement depuis les cimenteries du Nord du pays, a-t-il souligné.
"Le lancement de la chaine de production du ciment-CRS, qui a été fort bien accueillie par nos partenaires, sera d’un grand apport aux entreprises réalisatrices opérants dans la région du Sud-ouest du pays, de même que dans les pays voisins vers lesquels nous exportons nos autres types de ciment", a affirmé M.Belkhiri. Cette cimenterie, première du genre dans la wilaya de Bechar et qui est entrée en production effective au début de 2020, dispose d’une capacité de production annuelle d’un (1) million de tonnes de ciment.
A la fin du mois d’aout 2021, elle a produit 180.000 tonnes de ciment dont 25.000 tonnes ont été exportées vers les pays voisins, à savoir le Mali, le Niger et la Mauritanie, a fait savoir son responsable de la communication. "La baisse actuelle de la production de la cimenterie est liée essentiellement à la pandémie de Covid-19, mais nous nous attendons à une reprise et une augmentation sensible du niveau de production, pour répondre aux besoins de nos partenaires avec la relance de plusieurs chantiers et projets, tant de logements que de travaux publics, à travers le sud-ouest du pays", a-t-il ajouté.
L'unité dispose d'un réseau commercial de quatre (4) points de vente dans la région, à savoir un (1) dans la commune frontalière de Béni-Ounif (110 km au nord de Bechar), un au chef lieu de la daira d’El-Ouata (259 km au sud de Bechar) et deux (2) autres points de vente à Bechar, selon le M.Belkhiri. La réalisation de cette cimenterie, située à une trentaine de kilomètres de Bechar et qui s’étend sur une superficie de plus de 100 hectares, a nécessité un investissement public de plus de 34 milliards DA, dans le but du développement et de la promotion du tissu industriel de la région, de même que pour répondre à ses besoins en ce matériau.
Elle bénéficie de l’existence à ciel ouvert de minerais entrant dans sa fabrication dans la région de Ben-Zireg, de la proximité de la route nationale RN-6 et de la ligne ferroviaire Bechar-Oran, selon une fiche technique de la cimenterie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.