Culture

Information - syndicat : Naissance de la 1ère organisation syndicale des éditeurs de l'Information

Publié par DK NEWS le 25-09-2021, 14h57 | 5
|

La 1ère organisation syndicale des éditeurs de l'Information (SEI) a reçu son agrément et tenu, jeudi à Alger, sa toute première réunion consacrée au débat des préoccupations des professionnels du secteur et de la situation que connaissent les différents établissements médiatiques nationaux. 
Le Syndicat des éditeur de l'Information a indiqué, dans un communiqué, que son bureau national "a tenu sa 1ère session, présidée par Riadh Houili, d'autant que "les participants se sont félicités de la naissance d'un collectif syndical des éditeurs, le 1er du genre dans l'histoire du journalisme algérien depuis l'avènement du pluralisme". Selon la même source, parmi les points abordés lors de cette réunion, figure la situation juridique et économique que connaissent les établissements médiatiques, d'autant que le SEI a appelé les autorités de tutelle à " accélérer la mise en œuvre des réformes promises par le président de la République dans le secteur de l'information", à travers une révision globale et radicale des lois régissant le métier". 
Dans ce contexte, le SEI relève que les deux projets de l'Information et de l'Audio-visuel qui seront présentés au Parlement et qui constituent " la pierre angulaire du projet de réforme et du projet démocratique" du secteur de l'Information, " n'avaient pas été soumis à un débat approfondi par les gens du métier. 
Le bureau national du même syndicat a "déploré" ce qu'il a qualifié de " recul de la performance professionnelle", en sus de "la situation difficile que vit la plupart des établissements médiatiques au plan matériel, du fait de la crise économique", appelant dans ce cadre, à "hâter" l'ouverture du dossier de la Loi sur la publicité publique. Au volet formation, le syndicat a mis en avant l'importance que revêt ce côté, en vue de hisser la performance professionnelle, "tant pour les journalistes que pour les gestionnaires et les éditeurs, en vue de passer à une gestion professionnelle des établissements médiatiques". Le syndicat a également évoqué les derniers développements de la situation générale dans le pays, faisant part de "son inquiétude quant à la montée des discours de haine et de racisme", tout en appelant les éditeurs à "respecter les lois de la République et à ne pas traiter avec les voix qui portent atteinte aux valeurs et aux constantes des Algériens". 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.