Hi-Tech

Internet : L'augmentation du débit internet minimum à 10 Mbps réalisée grâce à d'"énormes" investissements (AT)

Publié par DK NEWS le 11-10-2021, 15h26 | 23
|

L'augmentation du débit internet minimum à 10 Mbps en l'espace de quelques années a été possible grâce à d'"énormes" investissements consentis sur la bande passante nationale, internationale et le dernier kilomètre, a-t-on appris dimanche auprès d'Algérie Télécom.  "Depuis 2014, Algérie Télécom a procédé à l'augmentation, progressive, du débit internet minimum, qui était de 512 Kbps (0,512 Mbps), pour atteindre en octobre 2021, les 10 Mbps (soit 20 fois plus qu'il y a 7 ans), et ce, grâce aux efforts considérables déployés par le secteur en vue d’améliorer la qualité du service et la connectivité au profit de tout types d’utilisateurs, notamment des citoyens", a indiqué à l'APS, M. Sofiane Lounis, directeur marketing auprès de l'entreprise publique. 
Il a expliqué qu'"Algérie Télécom a consenti d'énormes investissements, depuis quelques années, sur toutes les couches du réseau central, qui a été fortement renforcé grâce aux investissements sur la bande passante nationale, internationale et le dernier kilomètre", ajoutant que la stratégie de l'entreprise a permis de proposer des débit s plus importants à des tarifs jugés "comme les meilleurs au niveau africain". Le même responsable a expliqué que la mise en vente, jeudi dernier, d'une nouvelle gamme d'offres internet haut et très haut débit à des prix "attractifs et exceptionnels" s'inscrit dans le cadre de l'engagement d'Algérie Télécom à rendre le haut et le très débit "accessibles à l’ensemble des foyers en Algérie". 
En primeur, Algérie Télécom a annoncé à ses clients Idoom Adsl et Idoom Fibre la mise en vente de deux nouvelles offres avec un débit jusqu’à 15 Mbps à 1999 DA et un débit atteignant les 50 Mbps à 3599 DA seulement. 
Les 2,1 millions d'abonnés ayant un débit de 4 Mbps ont été basculés automatiquement à 10 Mbps sans incidence financière (soit 1600 DA), de même que les 400.000 foyers ayant un débit de 10 Mbps ont vu leur débit doubler à 20 Mbps au même tarif de 2599 DA. 
Les clients abonnés au débit jusqu’à 20 Mbps ont été basculés (selon l'éligibilité) automatiquement vers la nouvelle offre jusqu’à 50 Mbps à 3599 DA, alors que dans le cas où le client n’est pas éligible, ce dernier bénéficiera d’un traitement spécifique, rassure Algérie Télécom. S'agissant du débit jusqu’à 100 Mbps du service Idoom fibre, il a été fixé à 6 999 DA au lieu de 7999 DA. 
Concernant le réseau internet fixe sans fil 4G LTE, le resp onsable d'Algérie Télécom a rappelé que le lancement de promotions sur les rechargements par cartes Idoom 4G LTE jusqu'à 1 Tbps avec des durées d’abonnement allant jusqu'à 200 jours "a pu se concrétiser grâce à un réseau très fiable". 
"Nous avons un réseau 4G LTE complètement dé-saturé. Dès qu'on a une antenne 4G en phase de saturation par un nombre d'abonnés important, on renforce la station afin que les clients ne ressentent pas la baisse du débit", a-t-il expliqué, ajoutant que ce réseau est "très apprécié par les abonnés, notamment par les Gamers". 
De son côté, M. Abderraouf Hammouche, conseiller auprès du Président directeur général d'Algérie Télécom, chargé de la communication institutionnelle, a expliqué qu'Algérie Télécom s'est engagée dans le monde des technologies de l'information et de la communication avec pour but d'"accroître l'offre de services téléphoniques et faciliter l'accès aux services des télécommunications au plus grand nombre d'usagers, en particulier en zones rurales". 
Il est à relever que le secteur des télécommunications a enregistré, durant les cinq premiers mois de l’année 2021, la réalisation notamment de 2463 km de fibre optique, sur les 11000 Km prévus pour l’année 2021, ainsi que la réalisation de 125.952 accès FTTH sur les 339.749 programmés pour l’année en cours, selon les données fournis par le ministère de la Poste et des Télécommunications. 
Au 31 mai 2021, il a été procédé, entre autre, à la réalisation de plus de 14.400 accès 4G LTE et la modernisation de 5160 MSAN d’ancienne génération et de 88.296 accès TDM (réseau en cuivre) ainsi que le raccordement au réseau de télécommunications de 10 communes et localités de plus de 1000 habitants sur les 19 programmées pour l’année en cours. 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.