Santé

Boudiaf met les points sur les «i» : La grippe actuelle est «saisonnière» et il ne s'agit ni de grippe aviaire ni porcine

Publié par DK News le 02-02-2015, 19h20 | 32
|

Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a rassuré lundi à Alger, que la grippe qui sévit actuellement était une grippe saisonnière causée par les perturbations climatiques, précisant qu'il ne s'agissait ni de «grippe aviaire ni de grippe porcine».

«Je confirme que la grippe actuelle est une grippe saisonnière causée par les perturbations climatiques et il ne s'agit ni de grippe aviaire ni de grippe porcine ni autre comme rapporté hâtivement par certains médias a déclaré M. Boudiaf à la presse en marge de la fin de la session d'automne du parlement à l'Assemblée populaire nationale (APN).

Il a rappelé que son département ministériel «a enregistré 13 décès des suites de cette grippe», précisant qu'«elle touche particulièrement les personnes âgées et les enfants en bas âge qui souffrent de maladies chroniques».

Il a appelé les citoyens à adopter une attitude préventive en s'éloignant des personnes «malades et en se lavant fréquemment les mains», soulignant que le vaccin antigrippal était disponible à temps en Algérie». La vaccination contre cette grippe «se poursuit toujours au niveau des hôpitaux publics et des pharmacies jusqu'au mois de mars prochain».

Il a fait remarquer que l'état d'«alerte» décrété dans certains hôpitaux était «chose normale» car, a-t-il dit, il est du droit du citoyen qui se rend à l'hôpital de bénéficier d'un traitement et du vaccin».
D'autre part, le ministre de la Santé a affirmé qu'«il n'y a aucune crainte s'agissant des supporters de l'équipe nationale de retour de la Guinée équatoriale grâce au dispositif de prévention mis en place au niveau de tous les aéroports et postes-frontières», annonçant que ses services organiseront prochainement dans la wilaya de Ghardaïa une rencontre de sensibilisation sur les maladies transmissibles.

Ces maladies sont «dangereuses et coûtent matériellement c'est pourquoi une action préventive est nécessaire», a-t-il poursuivi. A une question sur les droits des victimes d'erreurs médicales, M. Boudiaf a annoncé l'installation d'un conseil d'éthique médicale d'ores et déjà opérationnel», ajoutant que «la justice protège ces victimes et des textes de lois seront promulgués à ce sujet».
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.