Forum

La fondatrice de l’Organisation nationale pour l’économie rurale et le développement durable, «Main Verte», Mme N. Ghachouch et le SG de l’Organisation M. El Amari, invités du forum de dk news : Un programme, une stratégie

Publié par Said Abjaoui le 09-05-2016, 19h19 | 64
|

Un programme, une stratégie : La fondatrice de l’Organisation  nationale pour l’économie rurale  et le développement durable, «Main Verte», Mme N. Ghachouch et le SG de l’Organisation M. El Amari, invités hier du forum de dk news

Beaucoup d'espoir car beaucoup d'ambitions. Un nationalisme proclamé car l'Algérie ne peut plus se permettre de perdre du temps ou de financer des projets dont la rentabilité est douteuse compte tenu de la conjoncture financière difficile.

C'est possible et même impératif de relancer l'économie rurale, comme avec émotion nous le disait hier  Mme N. Ghachouch, présidente de l'Organisation nationale pour l'économie rurale et le développement durable Main verte sous l'égide de sa commission permanente pour le tourisme rural et la protection du patrimoine. Mme Ghachouch a été hier l'invitée du forum de DK News en compagnie de M. EL Amari SG de l'organisation.

La conférence a porté sur les trois secteurs moteurs productifs , hors hydrocarbures, à savoir l'artisanat traditionnel, les produits du terroir et le tourisme rural.
Cette organisation base tous ses efforts dans la contribution à la réalisation du programme du président de la République. Elle inscrit son plan d'action dans sa concrétisation mais surtout dans tout ce qui a trait au monde rural, les domaines socio-économiques notamment. Elle a conscience  que c'est le monde rural qu'il faudrait plutôt aider à rattraper son retard. Des exemples sont cités dans le domaine de l'éducation, à savoir la foueniture du gaz aux écoles éloignées où le froid est un obstacle à l'éducation.

Le froid plus l'inégalité des chances d'accès à un enseignement de qualité. Il faudrait veiller au maintien des conditions de confort. Cantines scolaires, chauffage, transport sont des domaines qui nécessitent la vigilance et la solidarité.
Les deux conférenciers estiment qu'il est plus que temps aujourd'hui de faire des dépenses qui sont rationnelles  et qui contribuent obligatoirement à améliorer le sort des enfants des zones rurales.

Et pas seulement  ça. Il faudrait travailler à dynamiser les trois axes des secteurs productifs  moteurs hors  hydrocarbures à savoir l'art traditionnel ancestral, les produits du terroir, le tourisme rural.
Cette approche est d'autant importante qu'elle constitue une fenêtre économique, sociale, touristique et culturelle car l'Algérie traverse une crise multiforme.  
La présidente estime que l'Algérie possède des potentialités  prouvées et qu'il convient, à travers ces trois segments économiques sensibiliser le plus grand nombre aux grands enjeux économiques, et sociaux à  venir.

 

Du 14 au 20 mai au siège de l’UGTA : 1re édition du «Bazar rural»

L’Organisation nationale pour l’économie rurale et le développement durable «Main Verte», organisera du 14 au 20 mai 2016, au siège de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), à Alger, la première édition du «Bazar rural».

L’objectif de ce salon professionnel qui regroupera des artisans et paysans issus de tout le pays est de mettre en avant trois segments stratégiques pouvant constituer une alternative pour l’économie nationale à savoir : l’artisanat traditionnel, les produits du terroir et le tourisme rural, a indiqué la présidente de «Main verte» Mme N. Ghachouch.
L’évènement qui se déroulera à l’intérieur d’une kheyma traditionnelle, sera précédé par une conférence économique traitant des potentialités existantes dans le monde rural. Cette rencontre se déroulera en présence d’invités de marque et de délégués de ladite organisation.       


Un rapport sera remis

A l’issue du bazar, un rapport détaillé sur l’activité et les programmes de l’organisation sera transmis au président de la République ainsi qu’au Premier ministre, pour informer les plus hautes autorités de la stratégie tracée par Main verte pour booster l’économie nationale à travers le développement du monde rural.  Ainsi, des séances de travail seront proposées aux responsables des différents secteurs notamment ceux de l’Agriculture, des Ressources en eau, de l’Energie, de l’Artisanat, de la Solidarité nationale et des Collectivités locales.  A travers cette approche, Main verte compte impliquer les responsables dans son combat pour la dynamisation des activités rurales créatrices de richesse.
 

R.R  

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.