Santé

Zika: 2 protéines expliquant l'infection du cerveau ont été identifiées

Publié par DKnews le 11-01-2017, 15h11 | 9
|

Deux protéines jouent un rôle clé dans l'infection des cellules du système nerveux par le virus Zika, a annoncé mardi une équipe de chercheurs de l'Inserm, qui progresse ainsi dans la compréhension des mécanismes de cette maladie émergente.

La protéine Axl, produite par des cellules du système nerveux appelées cellules gliales, «facilite l'entrée du virus Zika dans le cerveau», tandis qu'une seconde protéine, Gas6, joue un rôle de «médiateur» entre les particules virales et les cellules gliales et permet ainsi l'entrée du virus dans ces cellules, explique l'équipe de chercheurs, dirigée par Ali Amara, directeur de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm, France).

Or les cellules gliales ont un rôle essentiel dans le système nerveux, en assurant le maintien de l'équilibre des neurones et la production de myéline, la gaine qui protège les fibres nerveuses.

De plus, l'activation de la protéine Axl diminue la réponse immunitaire contre le virus Zika, favorisant l'infection, ajoute l'article, publié mardi dans Cell Reports.

L'infection liée au virus Zika, qui se transmet par la piqûre du moustique Aedes aegypti ou par voie sexuelle, est «généralement faible» mais dans certains cas, elle peut être responsable «de maladies neurologiques sévères et de microcéphalies congénitales chez le foetus» de mères infectées, rappelle l'Inserm dans un communiqué. Selon un bilan établi en octobre par l'OMS, 73 pays sont touchés par le virus depuis 2015, majoritairement en Amérique latine et dans les Caraïbes, dont 21 rapportent des cas de microcéphalie potentiellement liés à Zika.

Les résultats de cette nouvelle étude «constituent une étape majeure pour comprendre les complications neurologiques de l'infection», estime l'institut. Inhiber cette protéine Axl pourrait constituer une piste de recherche, mais il faudra «identifier les éventuels effets secondaires associés à son blocage», souligne-t-il.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.