Actualité

Habitat - M.Tebboune : «L'Algérie en avance de 15 ans par rapport au programme «ONU-Habitat»

Publié par DKnews le 11-01-2017, 18h59 | 27
|

L'Algérie est en avance de 15 ans par rapport au programme «ONU-Habitat», et ce grâce au programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé mardi à Béchar le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune.

«Nous sommes fiers que l'Algérie soit en avance de 15 ans par rapport au programme ONU-Habitat, et ce grâce au programme initié par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lequel a permis d'atteindre en 2016 l'objectif d'une capitale sans bidonvilles», a indiqué M. Tebboune lors d'une réunion avec les élus et représentants de la société civile de Béchar.

«Les rapports des ONG qui dressent un tableau noir de l'Algérie sont le fait de lobbies bien connus», a rappelé le ministre affirmant que tous les indicateurs socio-économiques de l'Algérie «sont reconnus par l'ONU».

«Certains taux nationaux de la vie sociale dépassent les moyennes mondiales, à l'instar de l'alimentation en eau potable (AEP)», a-t-il précisé ajoutant que le «citoyen algérien bénéficie de 180 litres/jour alors que la moyenne mondiale est de 160 litres/jour».

Ces indicateurs attestent que «le pays est sur la bonne voie», a poursuivi M. Tebboune affirmant que «la jeunesse algérienne, mature et pétrie de patriotisme, ne se laissera pas entraîner par quiconque».

«L'Etat algérien ne ménagera aucun effort pour répondre à toutes les revendications objectives de sa population», a affirmé le ministre qui a rappelé que «trois millions de logements, toutes formules confondues, ont été distribuées depuis l'arrivée du Président Bouteflika au pouvoir».

Après avoir admis que l'«Algérie fait réellement face à une crise économique suite au recul de ses recettes de 50 % en raison de la chute des prix des hydrocarbures».

M. Tebboune a soutenu que «la situation n'est cependant pas grave, et ce grâce à la clairvoyance du président de la République, Abdelaziz Bouteflika».

«En dépit de la crise, l'Etat ne renoncera pas au soutien des programmes de logement, d'éducation, de santé et de transferts sociaux», a réitéré M. Tebboune qui a ajouté que «sur instruction du président de la République, les prix des produits de large consommation ne seront pas touchés».

A cette occasion, les habitants de la wilaya de Béchar ont exprimé leurs «remerciements» au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour ses efforts en faveur de la prise en charge de leurs préoccupations, notamment en matière de développement.

|

APN : Reprise des travaux jeudi

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.