Actualité

Mise en œuvre et suivi du programme du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika - Oran : des projets d’envergure

Publié par DKnews le 19-04-2017, 18h48 | 42
|

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a effectué une visite de travail d’une journée dans la wilaya d’Oran où il a inaugurer des projets d’envergure et inspecter d’autres en cours dans la capitale de l’Ouest algérien.

Au programme de sa visite, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en £uvre et du suivi du programme du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, figurent plusieurs projets relevant des secteurs de l’hydraulique, de l’agroalimentaire, de l’industrie et de l’industrie pharmaceutique, du sport et de l’habitat.


M.Sellal l’a annoncé mercredi  : «Prochaine réunion du CPE consacrée au partenariat dans le secteur agricole »

Une réunion du Conseil des participations de l’Etat (CPE) se tiendra, jeudi prochain, pour examiner la question de la consolidation du partenariat dans le secteur agricole, a annoncé, mercredi à Oran, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal.

En marge de la cérémonie d’inauguration d’une ferme-pilote agricole implantée dans la commune d’Oued Tlelat, M. Sellal a précisé que cette réunion sera axée sur le partenariat public/privé (PPP) dans ce secteur.

A ce titre, il a soulignée la nécessité d’encourager les investissements public/privé et privé/privé pour le lancement de grands périmètres agricoles.

«Nous allons également débattre des possibilités d’élargir les périmètres de production agricole», a déclaré le Premier ministre, tout en réaffirmant que les terres agricoles relèveront toujours du domaine de l’Etat, alors que leur exploitation sera confiée au privé. Par ailleurs, M. Sellal a insisté sur l’utilisation des technologies et des équipements modernes pour améliorer la production.

«Notre bataille sera celle de la production et de la productivité», a-t-il insisté, tout en appelant à
augmenter la productivité. «Nous ne pouvons pas nous contenter d’une production de 25 quintaux par hectare alors qu’on peut aisément atteindre les 40 voire 50 quintaux par hectare», a fait remarquer le Premier ministre, tout en rappelant que dans la région du sud du pays la production varie entre 70 et 80 quintaux par hectare.


…et la première pierre d'une usine de Lubrifiants

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a procédé mercredi à Oran, à la pose de la première pierre du projet de réalisation d’une usine de fabrication de lubrifiants du Groupe «Total Algérie», implantée dans la commune de Chehaïria, relevant de la daïra de Bethioua.

D’un coût global de 4,4 milliards DA, ce projet sera réalisé sur une assiette foncière de 4,1 hectares pour être livré en août 2018, après seize mois de réalisation.

La production de «blending», mélange des différentes huiles de raffinage et des additifs particuliers, dans cette future usine répondra en partie à la demande exprimée sur le marché national et estimée à 180.000 tonnes/an, comme elle permettra une substitution à hauteur de 50% des importations actuelles.

Une fois opérationnelle, l’usine créera plus de 50 emplois directs et 150 autres indirects.
Après la présentation de ce projet par les responsables de «Total Algérie», M. Sellal a indiqué au sujet du secteur de la pétrochimie nationale, qu'«à terme nous ne souhaitons plus exporter notre gaz mais le transformer en Algérie».

«Nous avons les capacités de concrétiser cet objectif avec nos partenaires, à l’instar des français.C’est un choix que nous avons fait.

Nous avons besoin de cette plus-value. Il faut qu’on avance», a-t-il ajouté. S’adressant aux responsables de «Total Algerie», M. Sellal les a invité à passer à la vitesse supérieure.


Le Premier ministre inspecte le chantier de la liaison port d’Oran-bretelle autoroutière Est-Ouest

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a inspecté, mercredi, le chantier de réalisation de la liaison reliant le port d’Oran à la bretelle autoroutière, longue de 26 kilomètres.

Cet ouvrage, en cours de réalisation sur la frange maritime d’Oran, vise à désengorger le trafic routier, notamment vers le port qui connaît une importante activité. Lancé en 2014, le projet enregistre un état d’avancement de 53%. Sa réception est prévue pour le 4ème semestre 2018, a-t-on expliqué, lors de sa présentation.

Une fois opérationnelle, cette liaison permettra la création d’un lien autoroutier alternatif à la route dite Ravin blanc et la voie express, qui devraient atteindre en 2020 un taux de saturation de 200%, selon les résultats des enquêtes sur le trafic.

Le projet permettra, par ailleurs, de desservir les pôles économiques tels que le port d’Oran et la zone d’activité de Béthioua et Oued Tlélat comme il impulsera une dynamique économique à la région et contribuera en outre au développement de cette zone à fort potentiel touristique.

La réalisation de ce projet, d’un coût de 40 milliards DA, a été confiée au groupement algéro-turque «Makyol-Engoa». L’ouvrage permettra, à terme, de créer un deuxième accès au port d’Oran et d’atténuer une grande proportion la tension enregistrée sur le réseau existant au voisinage du port, notamment en poids lourd. Quelque 1.325 emplois ont été créés par ce chantier.

S’agissant de l’accès donnant sur le pont Zabana dont l’avant projet sommaire (APS) a été présenté, le Premier ministre a donné des instructions pour entamer l’avant projet détaillé (APD) afin de dégager son financement.

Le projet de cette liaison s’inscrit dans le cadre du vaste programme initié par le ministère des Travaux publics et des Transports pour la réalisation des pénétrantes autoroutières et suivant le schéma national d’aménagement du territoire (SNAT) dans le but de désengorger la circulation dans les grands centres urbains, rappelle-t-on.


M. Sellal pose la première pierre d’un projet de 6.000 logements AADL à Misserghine…

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a procédé,   mercredi, à la pose de la première pierre du projet de réalisation de 6.000   logements AADL au nouveau pôle urbain Ahmed Zabana de Misserghine, à   l’Ouest de la wilaya d’Oran.

Ce quota fait partie d’un total de 10.000 logements du type location-vente   devant être réalisés sur ce site, au titre d’un programme global de 13.000   logements dont a bénéficié la capitale de l’Ouest.

S’étendant sur une assiette foncière de 51 ha, ce projet, dont le maître   d'ouvrage est l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du   logement (AADL), contribuera à combler le déficit en matière de logement, à   créer de l’emploi, à revitaliser le secteur et à améliorer les conditions   de vie des citoyens.

Environ 1.000 emplois seront créés durant la réalisation de ce projet qui   sera livré «fin 2019», a-t-on précisé. Deux entreprises ont été retenues   pour sa réalisation, l'une nationale Sarl El Bayrak (3.000 logements) et   l’autre chinoise CRCEG (3.000 logements). Le coût global de ce projet,   dépasse les 19.3 milliards DA.

A termes, le nouveau pôle Ahmed-Zabana devra abriter plus de 50.000   logements, avec toutes les infrastructures nécessaires comme les écoles,   les structures sanitaires, des espaces verts et des aires de jeux et de   loisirs, ainsi que des équipements de service.

Après avoir suivi une présentation de ce projet, le Premier ministre a   préconisé la réalisation de ce genre de projets sous forme de villes intelligentes afin qu’elles puissent être conformes aux normes mondiales.

«Une ville intelligente n’est pas seulement composée de quartiers  intelligents, mais toutes ses infrastructures d’accompagnement et de  services doivent l’être également et conçues selon des normes nouvelles et  pratiques», a-t-il ajouté.

Sur ce même site, M. Sellal a présidé une cérémonie symbolique de remise des clés à 700 bénéficiaires de logements AADL, implantés à Messerghine en plus de 2.000 pré-affectations de logements sociaux au profit des habitants du quartier populaire Les Planteurs d’Oran.
Le Premier ministre avait auparvant inauguré une ferme-pilote l’Oranaise de production et de développement agricole (OPDA) située dans la commune d’Oued Tlelat.

Située dans la plaine de M’leta, l’exploitation sera irriguée par les eaux épurées de la STEP d’El Kerma qui offre une capacité d’irrigation de 6.280 ha extensible à 10.000 ha.

Après la présentation de ce projet, M. Sellal a salué le choix d’irriguer les surfaces de cette exploitation à l’aide des eaux épurées de la STEP, estimant que cette démarche peut être une solution en matière d’irrigation agricole.  

Il a, également, rappelé les possibilités offertes dans ce domaine, soulignant que les capacités nationales d’irrigation à l’aide d’eaux épurées s’élèvaient à 400 millions m3 et pouvant être portées à 800 millions m3.  

Dans ce contexte, le Premier ministre a encouragé les exploitants de cette ferme-pilote à augmenter les surfaces irriguées.

Concernant les perspectives de l’exploitation, M. Sellal a souligné la nécessité d’exporter la production fruitière. Cette dernière est estimée à  
25.000 tonnes à l’horizon 2020, selon le directeur de la ferme, Mourad Sahraoui qui a indiqué les produits de l’exploitation seront destinés aux marchés européen, américain et russe.

Cette ferme, issue d’un partenariat public/privé, érigée sur une superficie de 1.441 hectares, a nécessité un investissement global de 2, 4 milliards DA réparti en 733 millions DA de créditas bancaires, 885 millions DA en partenariat et 782 millions DA en hors partenariat.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.