Santé

Tlemcen : Colloque international sur la prise en charge des enfants sourds

Publié par DKnews le 07-05-2017, 16h31 | 20
|

Les participants à un premier colloque international sur les innovations médicales et technologiques modernes de prise en charge des enfants sourds, ouvert samedi à l’université «Abou Bekr Belkaid» de Tlemcen ont souligné que ces déficients auditifs peuvent être  traité sans l’implant cochléaire. Selon l’orthophoniste, Radia Benmoussa de l’université d’Alger, les nouvelles innovations appliquées actuellement pour traiter la surdité au niveau des cliniques, adoptant des vibrations acoustiques sont efficaces à moins que la couche du cerveau qui accueille ces vibrations soit intacte.

Elle a expliqué que ces vibrations sont interceptées en sons favorisant la prononciation. Cette rencontre scientifique, initiée par l’association nationale des enfants sourds bénéficiaires d’implants cochléaires en collaboration avec l’université de Tlemcen, aborde en ateliers, notamment le diagnostic précoce de la surdité profonde, l’accompagnement médical, psychologique et orthophonique de l’enfant bénéficiaire de l’implant cochléaire, selon responsable d’association, Ahmed Belbachir.

Il a souligné, lors de cette rencontre qui regroupe, deux jours durant, des psychologues, des sociologues et des orthophonistes d’Algérie, de Tunisie, de Libye et de Mauritanie, que la réussite de l’implant cochléaire ne veut pas dire nécessairement que le bénéficiaire pourra acquérir la prononciation automatiquement et s’adapter à la nouvelle situation, tout en insistant sur la prise en charge de l'enfant implanté sur le plan psychologique et orthophonique pour le familiariser aux sons et aux mots et lui permettre de sortir de son isolement et de passer du monde du silence et des signes au monde vocal.

Le centre d’implant cochléaire relevant du service ORL du CHU de Tlemcen a effectué avec succès plusieurs interventions d’implant depuis 2007. Ces opérations délicates et compliquées ont été pratiquées à des enfants souffrant de surdité congénitale profonde.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.