Santé

Alger : Création d'un répertoire des partenaires de l'OMS

Publié par DKnews le 12-05-2017, 15h24 | 6
|

La création d'un répertoire des partenaires de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) impliqués dans la promotion de la santé en Algérie a été annoncée jeudi, pour l'amélioration des soins prodigués et la réalisation des objectifs du développement durable, fixés par l'ONU, pour la période 2016-2030, notamment dans son volet sanitaire.

Le secrétaire général du ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Ali Rezki, qui a présidé la cérémonie d'ouverture de la rencontre sur le projet de répertoire des partenaires impliqués dans la promotion de la santé en Algérie, a indiqué que ce partenariat, qui n'a concerné au début que 33 associations sur les 200 invitées à participer à ce projet, restait ouvert à toute association désirant y adhérer et visait à moderniser les rapports entre l'OMS et ses partenaires impliqués dans la promotion de la santé en Algérie, en vue d'échanger les expertises et les expériences et d'assurer une meilleure prise en charge du malade.

Le représentant de l'OMS en Algérie, Bah Keita a mis l'accent à l'occasion sur l'importance de ce partenariat à même d'assurer l'élaboration et le suivi des plans nationaux, tracés par le ministère de tutelle, outre l'élaboration d'une feuille de route qui clarifie le plan de travail et les principaux volets de ce partenariat.

Outre l'ouverture d'un site électronique visant à simplifier les rapports entre l'OMS et les associations partenaires, il sera procédé à l'échange d'informations et à l'accompagnement de ces associations dans la formation, l'organisation d'ateliers et la mise en £uvre des plans de travail, outre la participation aux rencontres et aux réunions régionales et internationales.

Les principaux volets de ce partenariat ont été présentées ainsi que les résultats attendus et les principaux objectifs du développement durable relatifs à la promotion de la santé dont la réduction du taux de mortalité chez les femmes enceintes et les enfants et la lutte contre la Malaria, la pneumonie, le SIDA et les maladies chroniques, dont le taux de mortalité peut être réduit  u tiers, selon les experts, grâce à la prévention et à l'amélioration de la qualité des soins prodigués.

Les principales activités de l'OMS en Algérie ont été également passées en revue, sur la base des indicateurs de la région. L'OMS, présente en Algérie depuis 1962, veille à l'accompagnement des programmes nationaux de santé, tracés par les autorités publiques.

Plusieurs associations, ayant participé à cette troisième rencontre, après celles de 2015 et de 2016, ont salué cette initiative dont le principal objectif est de promouvoir la santé en Algérie, à travers l'aide technique accordée par l'OMS à ces associations.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.