Culture

18e Festival européen en Algérie : Xavier Diaz et Adufeiras enchantent le public algérois

Publié par DKnews le 14-05-2017, 16h09 | 15
|

Le compositeur et multi-instrumentaliste espagnol, Javier Diaz, et «Adufeira de Salistre», groupe de percussionnistes et chanteuses de musique populaire, ont gratifié le public algérois d'une palette de chansons traditionnelles galiciennes lors d'un concert organisé  samedi soir à Alger.

Le spectacle qui a réunit une quinzaine de musiciens sur la scène de la salle Ibn Zeydoun, s'inscrit dans le cadre du 18e Festival culturel européen en Algérie, ouvert le 10 mai dernier.

Accompagné par des musiciens qui jouent de la «pandereita» ou tambourin, instrument de percussion rectangulaire très répandu en Espagne et au Portugal, et de la gaita (Cornemuse), Javier Diaz a interprété des chansons exécutées sur des rythmes traditionnelles de Galice, une communauté du Nord de l’Espagne d’où il est natif.

Instruments phares du folklore galicien, la cornemuse et la pandereita n’ont pas manqué de captiver l’attention du public qui a adhéré à ce spectacle, agrémentée de pas de danses traditionnelles exécutées par les membres de cette troupe.

«La panderita est un instrument très répandu partout en Espagne et en France que les Galiciens utilisent beaucoup dans les fêtes de mariage.

Comme le bendir en Algérie, ce tambourin accompagne toujours la cornemuse», explique Xavier D?az qui dit s’abreuver dans la musique et chants traditionnels de la péninsule ibérique. Rythmés de danses, les chants de ce musicien et compilateur du folklore galicien évoquent les traditions, la femme, les mariages et la terre (origines) comme dans «Xota de Lira», «Danza de San Salvador» ou encore «O Canizo», du nom de la localité de la Galice, à laquelle il rend hommage.

D'autres chansons improvisées et inspirées du terroir musical galicien, ont été exécutées sur un fond musical de clarinette et d'accordéon, lors de ce spectacle qualifié «d'original» par le public, venu nombreux.

Des projections de films, expositions, ateliers d’écriture et de design, des concerts de musique et bien d’autres animations sont au programme du 18e Festival culturel  européen en Algérie qui se poursuit jusqu’au 24 mai à Alger et Bejaïa.

17 pays membres de l’Union européenne (UE) dont l’Italie, l’Allemagne, le Portugal, l’Autriche et la Finlande participent à ce rendez-vous  annuel organisé depuis 2000 par la délégation de l'UE en Algérie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.