Société

«Camion charnier» retrouvé en 2015 en Autriche : Procès en Hongrie le 21 juin

Publié par DKnews le 19-05-2017, 15h51 | 13
|

La date d'ouverture du procès de onze accusés devant répondre de la mort de 71 migrants dans un camion frigorifique retrouvé en Autriche en août 2015 a été fixée au 21 juin, a annoncé jeudi la Cour hongroise de Kecskemét (sud), en charge du dossier.

Le drame, dans lequel 59 hommes, huit femmes et quatre enfants, dont un bébé, étaient morts d'étouffement dans le compartiment hermétiquement clos du véhicule, parti de Hongrie, avait choqué le monde entier.

Parmi les accusés neuf Bulgares, un Afghan et un Libanais, neuf sont sous les verrous en Hongrie, un est emprisonné en Bulgarie et le onzième est toujours recherché. Le parquet avait annoncé début mai qu'il requerrait la réclusion criminelle à perpétuité pour les dirigeants présumés du gang l'Afghan et trois Bulgares, et des peines de prison ferme à l'encontre des sept autres.

Outre le 21 juin, des dates d'audience sont prévues les 22, 23, 29 et 30 juin, puis «plusieurs par mois», a précisé jeudi un porte-parole de la Cour, Szabolcs Sarkozy, soulignant qu'un verdict était espéré «cette année».

Le 27 août 2015, la police autrichienne avait découvert le camion frigorifique abandonné sur une autoroute à Parndorf, près de la frontière hongroise, avec sa macabre cargaison à bord.

L'enquête avait rapidement établi qu'il s'agissait de migrants qui fuyaient les conflits en Syrie, en Irak et en Afghanistan. Ils avaient été pris en charge par des passeurs en Hongrie, non loin de la frontière serbe. Selon le parquet, «les auteurs savaient que les migrants suffoquaient, mais n'ont rien fait pour les libérer» du camion.

Le dossier a été transféré en Hongrie, les autopsies ayant établi que la mort était survenue alors que la camion se trouvait encore dans ce pays. Les corps des victimes ont pu tous, sauf un, être identifiés. La majorité d'entre eux ont été rendus à leurs proches, les autres ont été enterrés à Vienne.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.