Actualité

Algérie-Venezuela : Le renforcement des relations parlementaires examiné à Alger

Publié par DKnews le 11-10-2017, 18h25 | 9
|

Les relations parlementaires entre l’Algérie et le Venezuela ont été mardi au centre d'un entretien entre le président de la commission des Affaires étrangères, de la coopération et de la communauté établies à l’étranger de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Si Afif Abdelhamid, et l’ambassadeur du Venezuela en Algérie, José de Jesus Sojo Reyes, a indiqué un communiqué de l’Assemblée.

A ce propos, M. Si Afif a estimé que les relations qui unissent l’Algérie et le Venezuela sont «un modèle de coopération, notamment, à la lumière des dénominateurs communs tant au plan politique qu'économique».

Les deux parties ont convenu de «la nécessité de consolider les relations parlementaires» .
Le défi pour les deux pays est «l’édification d’une économie créatrice de richesse en dehors de l’exportation des hydrocarbures», a estimé M. Si Afif rappelant que «l’Algérie, et après avoir traversé une étape difficile dans les années 1990, a entamé une nouvelle ère de sécurité, de stabilité et d’effort pour la diversification de son économie grâce à la politique clairvoyante de son Excellence, le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika».

«Le paiement anticipé de la dette extérieure et la constitution d’une réserve de change pour faire face à la crise a été une sage décision» , a-t-il ajouté.

De son côté, l’ambassadeur vénézuélien s'est félicité du «niveau de la coopération bilatérale confortée par les efforts du Président Bouteflika, de l’ex-président vénézuélien, Huguo Chavez et de son successeur, M. Nicholas Maduro», soulignant les nombreux secteurs de coopération tels que l’agriculture et la pêche.

Au chapitre des relations internationales, les deux parties ont mis en avant «la convergence des vues à propos les plus importantes questions internationales et leur attachement au respect de la souveraineté des pays et au rejet de l’ingérence étrangère dans leurs affaires internes . 

Les deux responsables ont également mis l’accent sur «le soutien des peuples qui luttent pour leur indépendance à l’instar des peuples palestinien et sahraoui» .

A ce titre, les deux parties ont fustigé «les graves dérapages du service presse de l’ONU qui a dénaturé les déclarations d’intervenants ayant exprimé leur solidarité au peuple sahraouie lors des travaux de la 4e Commission de décolonisation avec la connivence de la partie marocaine», estimant qu'il s'agit là d'un «grave précédent».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.