Economie

Change : L'euro baisse un peu face au dollar, le marché attend l'emploi américain

Publié par DKNews le 05-01-2018, 16h01 | 32
|

L'euro baissait un peu face au dollar vendredi,  reprenant son souffle après être monté la veille à un sommet en quatre  mois, dans un marché optant pour la prudence avant la publication du  rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis.

Dans la matinée, l'euro valait 1,2044 dollar contre 1,2068 dollar jeudi  soir.La monnaie unique européenne montait face à la devise japonaise, à 136,37  yens pour un euro grimpant même le matin à 136,53 yens, un nouveau sommet  depuis mi-octobre contre 136,03 yens jeudi soir.

Le billet vert aussi gagnait du terrain face à la monnaie nipponne, à  113,23 yens pour un dollar contre 112,72 yens la veille.

L'euro avait fortement progressé jeudi face au dollar après la publication  d'indicateurs sur le secteur des services dans plusieurs grands pays de la  zone euro, en particulier en Allemagne, bien reçus par les cambistes.

 Il avait ainsi atteint 1,2089 dollar, un nouveau sommet en quatre mois. "La récente hausse de l'euro a été alimentée par des données montrant une  activité robuste dans les secteurs des services et de l'industrie et  pourrait être mise à l'épreuve par les chiffres de l'inflation en zone euro  vendredi", a prévenu Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

Depuis la fin 2017, les indicateurs en zone euro sont prometteurs et  portent la monnaie unique.
En effet, ces bons indicateurs laissent à penser aux cambistes que la  Banque centrale européenne (BCE) pourrait être poussée à réduire son  soutien monétaire plus rapidement que prévu et augmenter ses taux d'intérêt  plus tôt que dans le courant 2019, selon des analystes.

La prudence générale des cambistes dans un marché aux volumes encore  faibles en ce tout début d'année était par ailleurs alimenté par l'agenda  économique aux Etats-Unis avec la publication attendue vendredi du rapport  officiel mensuel sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis en décembre, un  indicateur majeur pour jauger la santé de la première économie mondiale.

Après l'annonce jeudi d'un bond inattendu des créations d'emplois dans le  secteur privé, "les attentes d'une forte hausse des créations d'emplois  (selon le rapport officiel) sont très élevée", a observé Derek Halpenny,  analyste chez MUFG.

Mais comme l'a fait remarquer l'analyste, ce chiffre n'est pas celui qui  sera le plus scruté par les investisseurs.

"La hausse des salaires semble  rester l'indicateur le plus important pour la Réserve fédérale américaine  (Fed)", qui espère bientôt la voir prendre de la vigueur et entraîner une  accélération de l'inflation.

"L'économie américaine a réussi à créer des emplois à un rythme soutenu  ces dernières années, mais la croissance des salaires est restée à la  traîne", a rappelé David Madden, analyste chez CMC Markets.

"Si l'économie américaine veut passer à la vitesse supérieure sur le plan  de la croissance économique, il faut que la hausse des salaires et dans la  foulée de la consommation s'accélère", a estimé M. Madden.

Actuellement, la Fed prévoit de relever trois fois ses taux d'intérêt en  2108, comme en 2017, et les observateurs ne voient actuellement pas  l'institution accélérer son resserrement monétaire si les données, en  particulier sur l'inflation, ne montrent pas plus de signes d'amélioration.

Vers 10H00 GMT, la livre britannique se stabilisait face à la monnaie  unique européenne, à 89,01 pence pour un euro, et baissait face au billet  vert, à 1,3529 dollar pour une livre.

La devise suisse se stabilisait face à l'euro, à 1,1769 franc suisse pour  un euro, après avoir atteint vers 08H05 GMT 1,1778 franc, son niveau le  plus faible depuis mi-janvier 2015.  La monnaie suisse baissait face à la devise américaine, à 0,9772 franc  pour un dollar.

La monnaie chinoise grimpait face au billet vert, à 6,4890 yuans pour un  dollar évoluant à ses niveaux les plus élevés en cours d'échanges en  quatre mois contre 6,4935 yuans jeudi à 15H30 GMT.

L'once d'or valait 1.317,09 dollars, contre 1.314,50 dollars jeudi au  fixing du soir.*Le bitcoin valait 15.969,64 dollars contre 15.026,11 dollars jeudi soir ,  selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières  Bloomberg.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.