Monde

Louai Aissa: appel à la réunification des rangs sur la base de la déclaration d'indépendance signée à Alger

Publié par DKNews le 07-01-2018, 16h31 | 18
|

L'ambassadeur de l'Etat de Palestine, Louai Aissa a mis en exergue, samedi à Alger, la nécessité de la réunification des rangs palestiniens pour faire face aux défis actuels sur la base de la déclaration d'indépendance signée à Alger en 1988 "dont nous suivons toujours la voie afin d'aplanir les malentendus".

Intervenant lors du Forum de "la mémoire" organisé par l'Association "Mechaal Echahid" et le quotidien "El Moudjahid" en coordination avec l'ambassade de l'Etat palestinien en Algérie à l'occasion de la Journée du Chahid palestinien commémorée le 7 janvier de chaque année, l'ambassadeur palestinien a déclaré que "nous devons tous nous donner la main y compris avec toutes les factions palestiniennes pour réaliser nos objectifs (...) et ce, sur la base de la déclaration d'indépendance, signée à Alger en 1988, et dont nous suivons toujours la voie (...) notamment pour aplanir les malentendus", fustigeant "ceux qui mettent en doute les mécanismes et les options décidés par le gouvernement palestinien dans sa lutte contre le colonialisme".

Lire aussi: Palestine 2017: poursuite des violations israéliennes et volonté palestinienne de resserrer les rangs

A cette occasion, Louai Aissa a appelé toutes les factions palestiniennes "notamment le Hamas et le Jihad islamique" à prendre part à la réunion du Comité central, prévue les 14 et 15 janvier en cours, affirmant que cette rencontre a une "dimension stratégique" au vue de la situation "grave" que connait la cause palestinienne, particulièrement avec la position tranchée des Etats Unis, qui est passé d'intermédiaire à partie en conflit.

Affirmant que cette Journée vise à "vulgariser le sens du martyr et la sacralisation des chouhada, grâce aux sacrifices desquels  nous sommes aujourd'hui là et militons à travers le monde entier contre l'ennemi sioniste qui a pris une nouvelle forme de colonialisme", l'ambassadeur palestinien a soutenu que "des chouhadas succombent toujours en dehors de leur patrie et pas uniquement en Palestine", dénonçant l'impossibilité de récupérer leurs dépouilles.

Il a salué dans ce sens le soutien indéfectible et inébranlable de l'Algérie au combat du peuple palestinien et à sa cause juste, exhortant les palestiniens à suivre l'exemple du peuple algérien lors de sa guerre de libération et son adhésion autour du Front de libération nationale (FLN).

Lire aussi: Statut d'El-Qods occupée: des milliers d'Algériens dénoncent une décision "provocatrice"

Pour sa part, le chercheur Lahcène Zeghidi, a fait le parallèle entre les luttes des peuples algérien et palestinien, affirmant que "le martyr en tant que valeur humaine concerne l'humanité entière" ajoutant que le chahid a "une valeur civilisationnelle, humaine et historique". Il a également mis en avant les points communs entre les causes algérienne et palestinienne en termes d'occupation visant à aliéner l'identité nationale, soulignant, dans ce sens, le rôle du Mouvement national en Algérie qui a dénoncé toutes les décisions contraires à la Palestine.

De son côté, le président de l'Association fraternité palestino-algérienne, Assad Kadri a indiqué que "les palestiniens font face à un complot international concernant El Qods occupée" à la lumière des mutations internationales et que "le sacrifice des chouhadas a tué dans l'oeuf toutes ces manigances".

Saluant le rôle des Algériens en faveur de la cause palestinienne à travers les temps et sur tous les plans", M. Kadri a affirmé que le peuple palestinien "suivra le chemin des Algériens durant la guerre de libération et finira par être maître de sa terre".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.