Actualité

Tamazight: l'Académie aura pour mission de filtrer les travaux réalisés sur la langue amazighe

Publié par DKNews le 12-01-2018, 18h00 | 14
|

 L'Académie algérienne de la langue amazighe aura pour tâche de "filtrer" tous les travaux réalisés autour de cette langue en les "réorientant", a indiqué jeudi Abderrezak Dourari, professeur des sciences du langage et de traductologie et directeur du Centre national pédagogique et linguistique de l'enseignement de Tamazight (CNPLET).

Intervenant sur les ondes de la chaine III de la radio algérienne, l'universitaire a estimé que l'Académie algérienne de la langue amazighe "aura pour tâche de filtrer tous les travaux accomplis jusque-là et de réorienter cet acquis dans le sens où Tamazight est passée au rang langue officielle".

Lire aussi: L'enseignement du Tamazight : de nouvelles mesures en application des directives du président de la République

Sur le caractère de l'enseignement de la langue amazighe, M. Dourari a soutenu à partir du postulat attestant une diversité culturelle et linguistique des différentes régions du pays, qu'on "ne peut pas forcer des gens à une graphie bien déterminée", estimant que l'Académie de la langue amazighe "est sensée normaliser dans les trois graphies (latin, arabe, tifinagh)".

Pour M. Dourari, cette Académie "doit fonctionner sur les principes de la linguistique qui reconnait et décrit la différence avant de passer à la normalisation de chacune des variétés et de savoir, par la suite, s'il y a un besoin d'une langue unifiée", estimant qu'il était "nécessaire" de constituer un corpus général de la langue amazighe par variétés et de constituer une base lexicale spécialisée pour chacune des variétés".

Sur un autre registre, il a indiqué qu'avec l'institutionnalisation de Yennayer journée chômée et payée, c'est "un symbole très fort qu'on envoie à la société pour son unité et sa survie", estimant qu'à travers cette décision, "l'Etat algérien a revêtu le costume de l'Algérianité de son histoire et de sa véritable identité".

Lire aussi: M. Ouyahia réunit un conseil interministériel consacré à la dynamisation de l'enseignement de Tamazight

S'agissant de l'enseignement de la langue amazighe assuré jusqu'à présent dans 38 wilayas du pays, le linguiste a salué la méthode suivie par le ministère de l'Education nationale qui "fait beaucoup attention à la pédagogie et à la science et non pas à l'idéologie et à la politique".

Pour rappel, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a réuni lundi un conseil interministériel consacré à la dynamisation de l'enseignement de Tamazight et à la préparation du projet de loi organique portant création de l'Académie algérienne de la langue amazighe, en application des directives émises par le président de la République devant le Conseil des ministres le 27 décembre dernier.

Par ailleurs, un groupe de travail interministériel sera installé auprès des services du Premier ministre pour s'atteler à la préparation d'un avant-projet de loi portant création de l'Académie de la langue amazighe.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.