Actualité

Le ministre de la Formation et de l'enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, l’a annoncé, hier à Blida : « L'Etat prendra en charge à partir de 2018 une partie du présalaire des apprentis »

Publié par DKNews le 12-02-2018, 18h50 | 45
|

Le ministre de la Formation et de l'enseignement professionnels, Mohamed Mebarki a annoncé, lundi à Blida, que l'Etat prendra en charge à partir de l'année en cours le versement d'une partie du présalaire des apprentis, la partie restante étant prise en charge par les entreprises économiques. 

Intervenant lors des travaux d'une journée d'étude sur "Les voies de promouvoir l'apprentissage et la formation continue au niveau des entreprises économiques", M. Mebarki a précisé que le Fonds national de développement de l'apprentissage et de la formation continue (FNAC) prendra en charge, à partir de 2018, le versement d'une partie du présalaire des apprentis, conformément à l'arrêté interministériel du 9 avril 2017 fixant la nomenclature des recettes et des dépenses imputables. 

Dans ce contexte, il a indiqué que son département veut booster le mode de formation par apprentissage pour répondre aux besoins des entreprises économiques en main d'£uvre, en assurant à l'horizon 2019 la formation de plus de 70% du nombre global des stagiaires à travers l'apprentissage et 30% en mode de formation résidentielle. 

A cet effet, un plan d'action a été élaboré pour les trois prochaines années consistant en la prise en charge par le FNAC de la formation pédagogique de 4.000 formateurs en apprentissage et l'impression de plus 400.000 livres et contrats d'apprentissage et l'octroi d'équipements au profit de près de 20.000 apprentis en formation dans des filières prioritaires. 

Dans son allocution, M. Mebarki a passé en revue les dispositions juridiques et financières arrêtés par l'Etat pour développer ce mode de formation qui a permis d'augmenter le nombre des stagiaires bénéficiant d'une formation par apprentissage de 40.000 durant les années 80 et 90 à 300.000 stagiaires en 2017. 

Dans une déclaration à l'APS, le directeur général du FNAC, Abdelkader Touil a indiqué qu'une série de rencontres de sensibilisation au profit des opérateurs économiques sera lancée, dans 20 wilayas disposant d'importantes zones industrielles, pour faire connaitre les missions de ce Fonds qui assure une formation de qualité aux employés des différentes entreprises économiques. 

Ces rencontres, qui regrouperont des représentants du FNAC, du ministère de tutelle et des opérateurs économiques visent à intégrer un maximum de stagiaires dans les différents entreprises industrielles, selon M. Touil.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.