Actualité

Rentrée de la formation professionnelle Le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, l’a affirmé à Batna : «290.000 nouveaux postes offerts par le secteur»

Publié par DKNews le 25-02-2018, 18h23 | 79
|

Pas moins de 290.000 nouveaux postes sont offerts à l’échelle nationale par le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels pour la rentrée de février 2018, a affirmé samedi à Batna le ministre du secteur, Mohamed Mebarki. 

Cette rentrée se distingue par la diversité de l’offre conformément à la stratégie du gouvernement visant l’adaptation de la formation aux besoins en ressources humaines qualifiées, a souligné le ministre en donnant le coup d’envoi de la nouvelle session à l’Institut national spécialisé de formation professionnelle (INSFP) de Hamla-3 dans la commune d’Oued Chaaba inauguré à l’occasion. 

M. Mebarki a fait état de la programmation de 370 spécialités couvrant 22 filières professionnelles dont 80 spécialités qualifiantes destinées notamment aux jeunes dont la scolarité obligatoire a été interrompue. 

Aussi, 1.250 établissements de formation répartis sur le territoire national assurent la qualification de la main d’£uvre dans les diverses spécialités imposées par l’évolution technologique et la mise en £uvre du programme de développement du pays, a indiqué le ministre, ajoutant que 20 nouveaux établissements dont 9 INSFP, 4 instituts d’enseignement professionnel et 7 CFPA ont été ouverts pour cette rentrée. 

Le secteur est en passe de recruter 2.000 formateurs pour encadrer les nouveaux établissements et nouvelles spécialités, a encore indiqué M. Mebarki. 

Le secteur de la formation, a-t-il ajouté, aspire à mobiliser tous les moyens pour assurer la réussite des réformes afin de permettre aux jeunes de suivre des formations de haute qualité par la modernisation des programmes de formation, l’intégration des critères de qualité, l’amélioration de l’orientation et du cadre juridique, la formation des formateurs et l’adaptation du secteur au monde de l’emploi la pédagogie. 

Le ministre a rappelé que son secteur £uvre à donner la place convenable à ses cadres, travailleurs, enseignants et encadreurs pédagogiques ainsi qu’à satisfaire les questions liées aux préoccupations socioprofessionnelles et à la mise en place des conditions favorisant la promotion et l’élévation de leur niveau scientifique et professionnelle pour mieux assumer l’encadrement des stagiaires. 

M. Mebarki a appelé, au terme d'une allocution prononcée à l’occasion en présence des cadres du secteur, à s’impliquer dans la stratégie du gouvernement en le domaine pour ‘‘exécuter le plan de travail du secteur de l’année en cours dont les principaux éléments sont l’amélioration de la qualité de la formation, l’actualisation des compétences des encadreurs, la rénovation des méthodes et des équipements techniques et pédagogiques, la généralisation de la certification des formations informatiques par des académies internationales, la poursuite du développement des partenariats avec l’environnement, l’adaptation de la formation au marché de l’emploi et l’intégration de modules d’initiation des stagiaires à l’esprit entrepreneurial". 

Le ministre a suivi en outre un exposé sur le secteur de la formation dans la wilaya de Batna avant de présider une cérémonie de signature de 9 conventions entre la direction locale du secteur et plusieurs autres secteurs. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.