Economie

Algérie - FMI : Le FMI réaffirme la capacité de l'Algérie à surmonter les difficultés financières

Publié par DKNews le 04-03-2018, 18h32 | 48
|

Le ministre de l'industrie et des mines, Youcef Yousfi a reçu hier à Alger, une délégation du Fonds monétaire international (FMI), conduite par le chef du mission du FMI pour l' Algérie, M.Jean-Francois Dauphin, qui a réaffirmé la capacité de l'Algérie à surmonter les difficultés dues à la baisse des recettes pétrolières, a indiqué un communiqué du ministère.

Lors de cette rencontre, M.Dauphin a réaffirmé "la capacité de l'économie algérienne", qui possède selon lui- "des potentialités importantes, de surmonter les difficultés dues à la baisse des recettes pétrolières", précise la même source.

Selon M.Dauphin," il s'agit bien au contraire d'une opportunité pour accélérer le processus de diversification de l'économie algérienne". Ainsi, les deux parties ont abordé la situation de l'économie algérienne et les politiques ayant permis à l'Algérie d'amortir le choc extérieur dû à la chute des prix du pétrole sur les marchés internationaux depuis 2014, ajoute le communiqué.

Ils ont également évoqué la nécessité d'accélérer le processus de diversification de l'économie algérienne et les moyens d'y arriver  dans la conjoncture financière actuelle, note la même source. Dans ce cadre, M.Yousfi a expliqué au représentant du FMI que "l'Algérie a pu jusqu'a maintenant supporter le choc grâce à la politique et les mesures adoptées par le gouvernement"  ces dernières années et qui ont pu amortir les effets de cette crise".

Le ministre a également présenté les progrès réalisés par quelques secteurs considérés comme locomotive de la diversification de l'économie nationale comme l'agriculture, le tourisme et l'industrie.
Concernant le secteur industriel, M.Yousfi a cité les secteurs où l'Algérie a réalisé des "avancées considérables" ces dernières années comme la sidérurgie, les matériaux de construction , l'électronique, la mécanique , le textile et l'agroalimentaire. Le ministre a estimé que "ces filières vont permettre d'augmenter voir de doubler la part du secteur industriel dans le produit intérieur brut  (PIB) du pays dans les prochaines années".

Il a aussi affiché son optimisme quant à la capacité de l'économie algérienne à surmonter la conjoncture financière actuelle et passer à une économie diversifiée moins dépendante de la rente pétrolière.  

|

Clin d’œil du Lundi 5 mars 2018

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.