Actualité

Industrie automobile: pour "une charte d’éthique" pour préserver les relations entre constructeurs et sous-traitants

Publié par DKNews le 07-03-2018, 16h41 | 23
|

Les journées techniques sur la sous-traitance automobile clôturée mardi à Alger, ont été sanctionnées par la proposition de plusieurs recommandations autour de différents segments de la filière véhicules portant notamment l’élaboration d’une "charte d’éthique entreprise" pour préserver les relations entre les constructeurs et les sous-traitants.

Les participants à ces journées techniques ont également appelé à "faire évoluer les rapports entre les constructeurs et les sous-traitants vers des relations de partenariat équilibré et porteuse de progrès pour les deux parties", s’inscrivant dans une vision à moyen et long termes notamment par l’élaboration d’une charte d’éthique entreprise pour préserver les relations constructeurs-sous-traitants.

Lire aussi: Industrie automobile: Carences d'informations entre constructeurs et sous-traitants

D’autre part, les participants ont recommandé "la mise à niveau de la chaîne de logistique aux standards internationaux" , ainsi que "la mise en place d'un programme d'appui à la modernisation" dédié à la sous-traitance et l'accompagnement dans le cadre du fonds de compétitivité industrielle des sous-traitants à la certification.

Il à été aussi proposé la mise en place d'un "comité de suivi chargé des activités de la sous-traitance" et mise à disposition du foncier industriel à proximité des constructeurs pour une synchronisation des activités.

D'autre part, les recommandations des journées de la sous-traitance automobile ont porté également sur l'orientation des activités et les investissements vers les secteurs identifiés comme partenaires stratégiques pour le développement de ce segment à forte valeur ajoutée, faciliter l'obtention des agréments au profit des associations professionnels "clusters"  crées sous l’égide du ministère de l’Industrie et des mines, encourager la recherche et développement dans la filière véhicule et s’adapter ainsi aux mutations technologiques mondiale .

Lire aussi: Les véhicules montés localement ne doivent pas être plus chers que ceux importés  

Les participants ont aussi plaidé pour accompagner les sous-traitants par le ministère de l’Industrie dans le cadre d’homologation et mettre en place des mesures incitatives pour assurer un volume de production afin de garantir la pérennité du marché.

Il a été également recommandé de "relancer l’industrie pétrochimique pour parer aux importations massives des matières premières plastiques", pour cela un plan de développement est en phase d’étude et sera lancé par le groupe Sonatrach pour la production des matières plastiques.

Les participants ont proposé par ailleurs, de définir clairement les procédures d’homologation des produits afin de permettre aux sous-traitants de s’y insérer au niveau des constructeurs, ouvrir des réseaux internationaux d'exportation aux sous-traitants afin de leur permettre d'élever le niveau de leurs investissements.

Enfin, ils ont appelé à multiplier les rencontres entre constructeurs et sous-traitants, la formation professionnelle à travers la mise en place des programmes de formation, financés par le Fonds national d'apprentissage continu.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.