Société

Catastrophe de Fukushima : Manifestation à Paris pour dénoncer le "mythe d'un nucléaire sans danger"

Publié par DKNews le 12-03-2018, 18h41 | 27
|

Sept ans après la catastrophe de Fukushima, plusieurs centaines de manifestants se sont réunis dimanche à Paris à l'appel du réseau "Sortir du nucléaire" pour dénoncer le "mythe d'un nucléaire sans danger".

Dans un geste en hommage aux victimes du tsunami meurtrier et de la catastrophe nucléaire qui l'a suivi, les manifestants se sont mis à terre à 14h46, heure où un tremblement de terre a frappé le Japon le 11 mars 2011, selon l'AFP.

Les associations du réseau demandent la fermeture des centrales françaises et le désarmement nucléaire de la France, s'opposant notamment aux projets de Bure (enfouissement) et Flamanville (nouveau réacteur EPR). "Aucune solution satisfaisante n'existe actuellement pour la gestion des déchets à long terme", a martelé Catherine Fumé, administratrice du réseau "Sortir du nucléaire", dénonçant la situation des travailleurs du nucléaire et les nombreux incidents dans les centrales françaises.

La chercheuse en santé publique Annie Thébaud-Mony a dénoncé de son côté le "mythe d'un nucléaire sans danger" et rendu hommage aux travailleurs du nucléaire "irradiés autant qu'invisibles", "face au cynisme de ceux qui les emploient".

L'ancien Premier ministre japonais Naoto Kan, en poste lors de la catastrophe, devait se rendre hier à Paris où il va entamer une tournée qui passera par l'Assemblée nationale, Flamanville et le parlement européen. "Si tout se passe mal, un accident nucléaire a des conséquences bien plus terribles que la plus terribles des guerres", a déclaré Naoto Kan dans Le Parisien daté de dimanche.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.