Actualité

Baccalauréat 2018: la consultation fixera la date de l'examen au 3 ou au 19 juin

Publié par DKNews le 13-03-2018, 16h17 | 43
|

La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit a indiqué, lundi de Blida, que les résultats de la consultation lancée ce jour même pour fixer la date de l'examen du baccalauréat  permettront d'arrêter la date de cet examen officiel le 3 ou le 19 juin prochain.

La consultation élargie pour fixer la date de l'examen du baccalauréat, lancée ce jour et qui s'étalera jusqu'au 15 mars en cours via le site réservé aux candidats scolarisés, aux enseignants et aux inspecteurs, permettra de trancher sur le maintien de la date initiale du 3 juin ou le report de l'examen au 19 du même mois, a précisé Mme. Benghebrit lors d'une conférence de presse animée au siège de la wilaya de Blida, en marge de sa visite de travail.

Affirmant que tous les établissements éducatifs étaient "entièrement prêts" à abriter l'examen (BAC) à la date du 3 juin, la ministre a ajouté que le report de cet examen de 15 jours dépendra des résultats de cette consultation qui vise en premier lieu l'intérêt des élèves. 

Notant que c'est la deuxième année de suite que le baccalauréat coïncide avec le ramadhan, la ministre a indiqué que ces les élèves qui ont demandé ce report même si la grève n'a pas touché l'ensemble des lycées.

Lire aussi: Exprimer les revendications socio-professionnelles dans le respect des lois de la République

Précisant que cette demande s'explique par le climat qu'à connu le secteur, Mme. Benghebrit a déclaré "nous avons les résultats de la consultation mais nous n'allons pas les dévoiler aujourd'hui".

Pour la ministre, cette opération est une opportunité pour les lèves d'exprimer leur avis dans le cadre de la citoyenneté, ajoutant qu'ils ont le droit de s'exprimer et nous allons prendre en considération l'avis de la majorité", a-t-elle dit.

 

 

Baccalauréat 2018: les sujets des épreuves seront tirés du programme officiel 

 

BLIDA- La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit a affirmé, lundi à Blida, que les sujets des épreuves du baccalauréat seront tirées du programme officiel et qui sera exécuté à 100%  avant la date des examens. 

 "Les sujets des épreuves du baccalauréat concerneront tous les cours figurant au programme scolaire et dispensés aux élèves en classes, et ceci est la normale dans tous les pays du monde", a déclaré la ministre lors d'une conférence de presse au terme de sa visite dans la wilaya de Blida.

"Le programme sera exécuté à 100% et tous les efforts seront fournis en vue de préserver le niveau dans tous les établissements éducatifs, même dans ceux qui ont été touchés par la grève, sans exclusion anarchique de cours au détriment d'autres", a ajouté la ministre soulignant l'exécution de toutes les unités sur le terrain et leur dispense en présence des inspecteurs de l'éducation. 

S'agissant des établissements éducatifs affectés par la grève au niveau national, la ministre a avancé le taux de 7% faisant état d'établissements ayant enregistré seulement un ou deux enseignants grévistes. Elle a affirmé que le taux des enseignants concernés par la grève s'elève à 5 % à l'échelle nationale. 

Par ailleurs, la ministre a indiqué que des enseignants ont fait la grève sans qu'ils sachent la raison alors que d'autres ont suivi l'appel de leurs syndicats au soutien de la grève des enseignants dans les wilayas de Blida et Béjaia et non pas pour des revendications particulières.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.