Actualité

Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aissa l’a affirmé : «La Grande Mosquée d'Alger livrée fin 2018»

Publié par Dk News le 15-04-2018, 19h06 | 34
|

Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Mohamed Aissa a affirmé, dimanche à Alger, que le projet de la Grande Mosquée d'Alger dont les travaux d'aménagement intérieur et de décoration viennent d'être lancés, serait livré vers la fin 2018.

Intervenant lors d'un cycle de formation au profit des imams sélectionnés pour encadrer la Grande Mosquée d'une capacité d'accueil de 120.000 fidèles, le ministre a indiqué que «les travaux d'aménagement intérieur et de décoration ont été lancées, de concert avec les architectes, designers, graphistes et calligraphes pour parachever les décors intérieurs et extérieurs». 

«Actuellement, nous sommes en passe de former le staff religieux chargé de l'encadrement de la mosquée», a ajouté le ministre soulignant que «la formation sera nationale avec une expérience internationale qui tient compte du référent religieux national». 

La formation qui s'étalera sur huit (08) mois, permettra de sélectionner les plus compétents selon un plan d'action bien ficelé et des mécanismes d'évaluation sur plusieurs étapes, a ajouté M. Aissa. 
«Nous souhaitons tirer profit des modèles de gestion de certaines mosquées à l'image d'Al-Azhar (Egypte), des mosquées des deux Lieux saints (Arabie saoudite) et de la mosquéede Zayed Ben Soltane ( Emirats arabes unis) et en choisir le plus approprié, ou bien mettre en place notre propre modèle», a-t-il ajouté. 

Concernant le projet de loi d'orientation du secteur, M. Aissa a expliqué qu'il sera élaboré et soumis au Parlement pour faire office d'«image unificatrice du religieux en Algérie qui reflète l'attachement du peuple à sa religion, celle de ses ancêtres et protège le référent religieux national». 

Par ailleurs, M. Aissa a fait savoir que son ministère avait dégagé un montant de 100 millions de dinars, au titre de l'exercice 2018, pour l'impression de livres, ajoutant vouloir faire renaitre certains pratiques qui avaient disparu durant les années 90, telles les chairs scientifiques au sein des mosquées. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.