Hi-Tech

Sommet "Smart cities" d'Alger: deux compétitions pour les jeunes startups

Publié par Dk News le 13-06-2018, 18h01 | 17
|

Deux compétitions de hautes envergures impliquant des startups et des jeunes algériens, y compris ceux issus de la diaspora, porteurs d'idées innovantes, auront lieu à l'occasion de la tenue du sommet international des "Smart cities" (villes intelligentes), prévu  les 27 et 28 juin courant à Alger, a-t-on appris mercredi auprès des organisateurs.

Plus de 4000 participants nationaux et internationaux activant dans les domaines des technologies modernes et des startups, ainsi que des leaders dans l’investissement des villes intelligentes, seront au rendez-vous à ce sommet qui verra l'organisation de deux compétitions, dont un "hackathon" (compétition de jeunes porteurs d'idées innovantes), a indiqué à l'APS, la conseillère à la wilaya d’Alger et responsable des investissements des projets Alger smart-ville et startups, Fatiha Slimani.

Elle a précisé, à ce sujet, que "les lauréats bénéficieront de cadeaux prestigieux". 

"Ce sommet, unique en son genre en Algérie, mais également dans les pays émergents, verra aussi la participation de 150 experts internationaux, incluant des sommités mondiales en technologie, finance, industrie et autres", a souligné la responsable.

"De nombreuses métropoles comme Paris, Séoul, Caracas, Kigali, San Francisco, Vancouver ou encore Londres, seront représentées par leurs décideurs, qui feront le déplacement à Alger pour ouvrir de potentielles voies de collaboration", a-t-elle poursuivi.

Il y a à citer, parmi ces experts qui seront présents lors de ce sommet, le Dr. Sumit Chowdhury, auteur à succès de livres de gestion et PDG de Gaia Smart Cities, spécialisé dans l'économie numérique, l'analyse des télécommunications et de l'information, ainsi que la responsable des régions d'affaires d'Oslo et  fervente supportrice de l'innovation et de l'entrepreneuriat, Silje Bareksten.

Il y aura, également, le professeur Rajendra Pratap Gupta, éminent spécialiste des politiques publiques et contributeur aux Nations Unies et Rabah Arezki, économiste en chef pour la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA) au niveau de la Banque mondiale et aussi auteur de nombreuses revues universitaires et co-auteur de livres portant sur des sujets divers, comme l'environnement, les pays riches en ressources, les institutions, le capital humain, l'innovation ainsi que la croissance économique.

"Tous ces invités prestigieux discuteront des tendances actuelles, des défis et des finalités attendues de la création de villes plus intelligentes, et partageront les expériences liées aux technologies et aux écosystèmes smart city. C’est notamment une opportunité d’interesser la diaspora algérienne en lui facilitant la voie de l’entrepreneuriat dans les nouvelles technologies d’une part, et d’encourager, d’autre part, les  locales dans leurs efforts d’innovation", a souligné Mme.Slimani.

Les institutions et organisations internationales telles que la NASA, le forum économique Mondial, La Banque Islamique de Développement, la Banque Mondiale, les Nations Unies, ou encore les institutions universitaires, telles que le MIT ou l’Université de Toronto, ainsi que les acteurs technologiques de la Silicon Valley et d’autres hubs technologiques se joindront également à ce sommet, a-t-elle annoncé.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.