Monde

Les Palestiniens appellent l'Unesco à intervenir pour protéger la mosquée Al-Ibrahimi

Publié par DKNews le 22-06-2018, 15h14 | 44
|

Le gouvernement palestinien et la municipalité d'El Khalil en Cisjordanie ont appelé jeudi la communauté internationale et l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) à assumer leurs responsabilités face à la poursuite de l'agression israélienne contre la mosquée Al Ibrahimi, dénonçant une tentative de l'occupant visant la judaïsation de cet édifice religieux inscrit sur la liste du patrimoine mondial.

Le porte-parole du gouvernement palestinien Youcef Al Mahmoud, a mis en garde, jeudi, contre les conséquences d'une décision des colons israéliens d'organiser un concert à proximité de la Mosquée Al Ibrahimi, ce qui constitue, a-t-il ajouté, "une attaque sans précédent dans l'histoire contre ce site religieux et une atteinte grave à sa sacralité".

Youcef Al-Mahmoud a affirmé, selon l'agence palestinienne Wafa, que "l'occupant israélien doit assumer l'entière responsabilité de cette attaque flagrante contre un lieu musulman sacré", rappelant que "l'occupation israélienne ne cesse d'agresser le peuple palestinien, ses terres et ses lieux saints".

La municipalité d'El Khalil a interpellé également l'Unesco afin d'intervenir pour protéger la mosquée d'Al Ibrahimi des attaques de l'occupation.

Dans un communiqué rendu public, jeudi, la municipalité d'El Khalil en Cisjordanie a insisté sur "l'urgence d'une intervention pour protéger la mosquée Al Ibrahimi de la judaïsation et des tentatives de l'occupation de modifier "ses spécificités et caractéristiques islamiques".

Tout en rappelant que la mosquée Al Ibrahimi avait été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco, la municipalité a alerté que cette mosquée est en réel danger face à des agressions quotidiennes menées par les forces d'occupation tentant d'imposer une nouvelle réalité sur ce lieu sacré musulman à travers des "mesures inacceptables" et "illégales".

La municipalité a condamné dans les termes les plus forts l'intention de l'occupation et de ses colons de prendre d'assaut la mosquée d'Al Ibrahimi, ce jeudi soir, pour organiser un concert, comme l'ont rapporté des sites internet sionistes, considérant ces annonces comme une "offense" et une "provocation" à l'égard des musulmans.

Dans son document, la municipalité a demandé à l'Unesco d'agir face à cette "féroce" offensive israélienne menée contre la mosquée Al Ibrahimi et la vieille ville, en citant à ce propos, la multiplication des décisions d'expulsion de la population vivant dans cette ville, la répression des Palestiniens, ainsi que l'établissement des points de contrôle militaires empêchant des fidèles musulmans d'accéder à cette mosquée, alors que des colons sont autorisés à célébrer leurs rituels dans les esplanades intérieurs et extérieures.

Dans ce contexte, la municipalité d'El Khalil lance un appel pressent à la communauté internationale pour rejeter et condamner les mesures "illégales" de l'occupation israélienne imposées dans la vieille ville et dans l'enceinte de la mosquée d'Al Ibrahimi.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.