Economie

Signature d'un mémorandum d'entente entre la Caci et la confédération indienne de l'industrie

Publié par DKNEWS le 09-07-2018, 16h43 | 35
|

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie (Caci) et la Confédération indienne de l’industrie (CII) ont signé dimanche à Alger un mémorandum d’entente pour donner un nouvel essor au partenariat économique entre les deux pays.

"Ce document permettra de développer la coopération et le partenariat avec ce pays émergent (Inde) dans plusieurs domaines stratégiques", a affirmé le représentant de la Caci, Maamar Djellal Seraudi, lors de cette cérémonie tenue en marge d’une rencontre d’affaires algéro-indienne.

A ce propos, il a cité essentiellement les secteur de l’agriculture, de l’industrie pharmaceutique, des TIC et de l’aéronautique.

Par ailleurs, il a relevé qu'en matière des échanges commerciaux, le volume est relativement faible avec 1,8 milliard de dollars en 2017 et un excédent favorable à la partie indienne.

Dans ce sens, il a considéré que de telles rencontres représentaient une opportunité pour booster les échanges et les hisser au niveau des attentes des deux parties: "D’ailleurs, nous avons discuté sur la possibilité d’exporter des produits agricoles algériens vers ce pays".

Lire aussi: Algérie-Côte d'Ivoire: Accord de coopération entre la CACI et le Forum ivoirien des chefs d'entreprise

Lors de cette rencontre d'affaires, M. Djellal a présenté aux hommes d'affaires indiens le climat des affaires en Algérie et les opportunités d’investissement en mettant en avant la situation sécuritaire "stable" de l’Algérie ainsi que sa situation géographique qui ouvre aux investisseurs les portes des marchés africain et européen.

Pour sa part, le Directeur général pour la promotion de l’investissement au ministère de l’Industrie et des mines, Nacer Mohellbi, a assuré aux opérateurs indiens que l’Algérie offrait des opportunités importantes en matière d'investissements.

Il a ainsi évoqué des projets de partenariat avec des sociétés indiennes dans les secteurs de la pharmacie, de l’acier et du ciment.

De son côté, le vice-président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Mehdi Bendimerad, a observé qu'il y avait une forte complémentarité entre les deux économies, d’où l’intérêt d’intensifier leur partenariat en citant, entre autres, les énergies renouvelables où l'Inde est parmi les pays à l'avant-garde, et le secteur agricole "qui se trouve au coeur de la stratégie de la diversification de l’économie algérienne et qui pourrait constituer un créneau porteur pour les deux parties".

Présent à cette rencontre, le président de la Confédération indienne de l’industrie, M. S Swaminathan, qui a conduit la délégation indienne, a présenté succinctement l'expérience de son pays dans la conduite des réformes économiques opérées par le gouvernement indien.

"Ces réformes ont permis à l'Inde de se positionner parmi les premières économies à l’échelle mondiale", a fait valoir le président de cette confédération indienne laquelle regroupe 9.000 membres du secteur public et privé activant dans les domaines de la technologie, des finances, des hydrocarbures, de l'acier et de l’industrie pharmaceutique.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.