Culture

Grand Prix Assia Djebar du roman: le jury de la 4e édition installé

Publié par DK News le 24-09-2018, 18h08 | 12
|

 Le jury du Grand Prix Assia Djebar du roman, composé de sept membres, a été installé dimanche à Alger, indique un communiqué de l'Entreprise nationale de communication, d'édition et de publicité (ANEP) qui finance ce prix littéraire.

Les universitaires Aicha Kassoul (présidente) et Hamid Bouhbib, la plasticienne Karima Mendil, les journalistes Boukhalfa Amazit et Youssef Saiah, le romancier et journaliste Hamid Abdelkader ainsi que le poète Achour Fenni ont été installés au siège de l'ANEP.

Cofinancé par l'ANEP et l'Enag, le prix- du nom de l`écrivain, historienne et cinéaste algérienne disparue en 2015, récompense les meilleures œuvres littéraires en langue arabe, amazighe et française.

Les lauréats de cette distinction littéraire dotée d'une valeur d'un (1) million de dinars pour chacune des trois langues, seront connus "fin décembre", avait annoncé l'ANEP.

Décerné pour la première fois au 20e Salon international du livre d'Alger (Sila, 2015), le prix avait été remporté en 2017 par Merzak Bektache pour son roman en Arabe "La pluie écrit ses mémoires", Mustapha Zaarouri pour "Dwagi i d assirem-iw (C'est mon espoir, en Tamazight).

Le "Boulevard de l'Abime", paru en Français, a été décerné à titre posthume à Nourredine Saadi, disparu peu avant la remise du prix.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.