Histoire

Massacres du 17 octobre 1961 : les émigrés algériens, des héros de la Révolution algérienne en France

Publié par DK News le 17-10-2018, 15h32 | 25
|

Les émigrés algériens ont été "les héros de la Révolution algérienne en France", ont souligné, mardi à l’université Emir Abdelkader de Constantine, les participants à une rencontre sur les massacres du 17 octobre 1961.

"Les membres de notre communauté établie à l’étranger ont lutté contre le colonialisme français sur son sol, soutenu la cause algérienne financièrement et fait répandre la voix de la libération à travers l’Europe", ont attesté les participants à cette rencontre à l'occasion de la commémoration de cet évènement qui coïncide avec la célébration de la Journée nationale de l’immigration.

H'mida Amiraoui, qui a présenté une étude portant sur "l’immigration des Algériens depuis l’année 1830", a précisé que "la mobilité des militants algériens a joué un rôle politique et militaire qui a contribué à la réussite de la Révolution et à l’inscription de la question algérienne à l’ONU."

A son tour, le moudjahid Hocine Sghirou, qui a enrichi cette rencontre par des témoignages vivants sur les événements du 17 octobre 1961, a assuré que les émigrés algériens "ont dénoncé avec courage la répression et les actes de torture du colonialisme français."

Il a également soutenu que les Algériens qui ont pris part à des manifestations pacifiques, visant à protester contre les injustices commises par la police française coloniale, ont subi une répression sévère et sanglante.

De son côté, le recteur de l’université, Said Derradji, a indiqué que la commémoration de cet évènement a pour but de "rendre hommage aux émigrés algériens tombés en martyrs, lutter contre la culture de l’oubli, et mettre la recherche scientifique au service de la sauvegarde de la mémoire historique de la nation".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.