Economie

L'ONU évoque la stratégie algérienne de promotion de l’emploi

Publié par Dk News le 02-11-2018, 17h01 | 23
|

La stratégie algérienne pour la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes a été soulignée jeudi à Tunis par la Commission économique pour l’Afrique de l'ONU (CEA).

Intervenant lors de la 33ème réunion du Comité intergouvernemental d’experts (CIE), relevant de la CEA, et consacrée au système des statistiques et aux questions de développement dans les pays de l'Afrique du nord, Mme Amal Nagah Elbeshbishi, une experte de cette commission de l'ONU, a mis en exergue les efforts de l’Algérie pour l’épanouissement des jeunes et des femmes, évoquant, dans ce sens, la mise en place de dispositifs d’emploi en faveur de ces deux franges de la société.

A ce propos, elle a souligné que ces dispositifs, telle l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ), auxquels l’Algérie a alloué des budgets colossaux, ont contribué à réduire considérablement le taux de chômage dans le pays.

Elle a aussi relevé l'égalité des salaires hommes-femmes et la décision de hausser le quota des femmes au sein du Parlement et des autres assemblées élues (APC, APW) afin de leur permettre de jouer pleinement leur rôle dans la vie politique du pays.

Mme Elbeshbishi a également cité les efforts de l’Algérie pour mettre fin à la violence à l’encontre des femmes tant dans le milieu social que professionnel. 

Elle a rappelé, dans ce sens, l’introduction dans le code pénal des dispositions de protection des femmes contre la violence.

Dans son intervention, cette experte de l'ONU a aussi abordé les politiques des autres pays de l'‘Afrique du Nord en matière de promotion d’emploi et d’épanouissement de la femme.

Selon elle, les progrès enregistrés diffèrent d’un pays à un autre et dépendent des moyens et de la volonté politique.

Initiée par le Bureau de la CEA de l'ONU en Afrique du Nord, cette réunion représente une occasion pour les experts et représentants des pays nord africains d'échanger sur les besoins de la région en matière de production de statistiques de qualité et d'aborder également les questions de développement de cette sous-région de l'Afrique.

Cette rencontre se tient avec la participation de représentants de haut niveau des gouvernements et des institutions nationales des statistiques des pays concernés (Algérie, Tunisie, Maroc, Mauritanie, Libye, Egypte, Soudan).

Les recommandations issues de cette réunion seront soumises à la Conférence des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement Economique de la CEA dans la perspective de leur mise en oeuvre.

La Commission Economique pour l’Afrique est l'une des cinq commissions régionales du Conseil Economique et Social de l’ONU (ECOSOC).

Son Bureau en Afrique du Nord a pour mission de soutenir le développement des sept pays de la sous-région en les aidant à formuler et à mettre en oeuvre les politiques et les programmes susceptibles de contribuer à leur transformation économique et sociale, en se basant en particulier sur deux thématiques principales: l'intégration régionale en Afrique du Nord et les problématiques liées aux compétences, à l’emploi et au développement équitable dans la région.

Le CIE est un organe statutaire du Bureau de la CEA en Afrique du Nord, composé de représentants des pays membres.

Il se réunit annuellement pour évaluer le contexte économique et social de la région et statuer sur les orientations stratégiques de la CEA en Afrique du Nord.  

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.