Société

Europe : Mission réussie pour Soyouz qui place en orbite un satellite météorologique

Publié par Dk News le 07-11-2018, 16h36 | 7
|

Une fusée Soyouz qui a été lancée mardi soir de  Guyane a placé «avec succès» en orbite polaire Metop-C, un satellite  météorologique pour Eumetsat, l'organisme européen responsable du  développement des systèmes météos satellitaires, a annoncé Arianespace dans  un communiqué.

Soyouz s'était arraché du sol mardi à 21h47 locales pour la 19ème fois,  depuis son pas de tir situé dans la commune de Sinnamary au nord-ouest de  Kourou. La fusée a ensuite suivi une trajectoire qualifiée de «nominale».

La séparation du satellite a eu lieu comme prévu un peu plus d'une heure  après le décollage. Metop-C est le troisième et dernier satellite d'un programme dédié à la  météorologie appliquée, selon Arianespace. Metop-A et Metop-B, lancés par Starsem depuis Baïkonour au Kazakhstan,  respectivement en 2006 puis en 2012, sont toujours opérationnels, a précisé  la société qui commercialise les lancements. Les satellites Metop permettent notamment d'effectuer des prévisions  météorologiques de 12 heures à 10 jours à l'avance.

La mission de Metop-C, développé et construit par Airbus Defence and  Space, sera de «renforcer, d'optimiser et de compléter» les capacités des  deux autres satellites de la série, a indiqué Arianespace.

D'une masse totale au décollage d'un peu plus de 4 tonnes, Metop-C, conçu  pour opérer cinq ans, aura une orbite passant par les pôles à 811  kilomètres d'altitude avec, à son bord, neuf instruments dont le français  IASI. Cet instrument «mesure outre la température et l'humidité de l'atmosphère,  plus de 25 composants atmosphériques avec une très grande précision et il  participe à la surveillance du climat», avait indiqué le Centre national  d'études spatiales (CNES). 

«Avec le lancement de ce troisième et dernier satellite du programme EPS  (Eumetsat Polar System), Arianespace accompagne une nouvelle fois Eumetsat  et l'Europe dans l'amélioration des prévisions météorologiques et le suivi  du climat à l'échelle mondiale, pour une meilleure vie sur Terre», a noté  Arianespace dans un communiqué à l'issue de la mission.

Ce lancement est le huitième de l'année pour Arianespace en Guyane et le  deuxième en 2018 avec le lanceur Soyouz depuis son pas de tir local de  Sinnamary.

A ce stade de huit lancements depuis le début de l'année, 50% des  lancements d'Arianespace ont été réalisés au profit du marché commercial,  l'autre moitié pour des partenaires institutionnels européens, précise la  société.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.