Histoire

Mascara : Attribution du "Prix Emir Abdelkader de la paix" à l’ancien évêque d’Alger Henri Teissier

Publié par Dk News le 28-11-2018, 17h09 | 5
|

Le Prix Emir Abdelkader de la paix, décerné   par l’association «Ala khouta El Emir» (Sur les traces de l’Emir), a été   attribué mardi à Mascara à l'ancien évêque d’Alger, Henri Teissier. 

Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, qui a remis ce prix à   Charles Raymond, directeur du centre «El Amel» de la ville de Mascara, a   souligné que le prix Emir Abdelkader de la paix décerné à l'évêque Teissier   à l’occasion du 186e anniversaire de l’allégeance à l’Emir Abdelkader est   une reconnaissance du rôle de cet homme et de son action en Algérie,   contribuant à la compréhension entre les peuples et à l'amitié. 

Azzeddine Mihoubi a rappelé, lors de cette cérémonie organisée au site de   Derdara (le frêne) dans la commune de Ghriss, théâtre de l’allégeance des   tribus à l’Emir Abdelkader le 27 novembre 1832, les qualités du chef de la   résistance populaire et fondateur de l’Etat algérien moderne, qui fut «un   homme de tolérance par excellence, un homme d’Etat et un homme militaire   ayant conduit et remporté des batailles avec des tactiques encore   enseignées dans les facultés de guerre».  Pour sa part, Charles Raymond a indiqué qu'Henry Teissier, qui a vécu une   soixantaine d'années en Algérie au service des Algériens les soutenant dans   leur revendication d’indépendance, était un admirateur de l’Emir Abdelkader   auquel il a dédié un ouvrage où il loue ses qualités d'homme de tolérance   et de paix. 

Le prix décerné à l'évêque Teissier est un burnous traditionnel et une   effigie frappée aux motifs de célébration de la moubayaâa (allégeance) à   l’Emir Abdelkader.  Le maire de la ville d’El Kader (Etats unies d’Amérique), Josh Bob, qui   conduit une délégation américaine dans la célébration de l’anniversaire de   l’allégeance à l’Emir Abdelkader a appelé à la consolidation des relations   algéro-américaines dans tous les domaines, saluant le grand effort déployé   dans ce sens au niveau de sa mairie et des Etats unies d'Amérique. 

La chef du «Projet El Kader d’éducation et d'enseignement» aux Etats unies   d’Amérique, Katy Gramms, a valorisé «la coopération fructueuse» entre   l’association qu’elle préside et l’association «Sur les traces de l’Emir El   Djazairi» en matière d’échanges culturelle et éducative, ainsi que l’£uvre   visant, dans le cadre de ce projet, un rapprochement entre musulmans et non   musulmans aux USA s’inspirant des valeurs prônées et défendues par l’Emir   Abdelkader. 

Pour rappel, le «Prix Emir Abdelkader de la paix» a été créé il y a quatre   années par l’association «Sur les traces de l’Emir». La première édition a   été décernée au¿Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, la   deuxième au regretté Boualem Bessayah et la troisième au diplomate   algérien, Lakhdar El Ibrahimi en 2017. 

Le ministre de la Culture a visité, mardi dans la wilaya de Mascara,   plusieurs structures dont le siège du commandement de l’Emir Abdelkader et   sa Mahkama (tribunal) à Mascara et deux nouveaux sièges de la maison de la   culture et de la Direction de la culture qu’il a instruit de les ouvrir   devant le public en janvier prochain en attendant leur équipement. 

Azzeddine Mihoubi avait présidé auparavant l’ouverture des travaux du   premier congrès international sur «L’Emir Abdelkader El Djazairi entre deux   rives», organisé deux jours durant par l’université «Mustapha Stambouli» de   Mascara.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.