Sports

Hattab insiste sur l'investissement dans le capital humain

Publié par Dk News le 05-12-2018, 16h46 | 6
|

Le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Mohamed Hattab, a mis l'accent, mardi à Bouira, sur la nécessité d’investir dans le capital humain, notamment les jeunes, afin de "booster le sport national" par une "gestion participative rationnelle et un accompagnement équitable".

"Il est temps de penser maintenant à investir dans la force juvénile dont jouit l’Algérie et qui constitue 70 % de la population globale du pays", a déclaré le ministre au cours de sa visite à Bouira, où il a inspecté et inauguré quelques structures sportives et de jeunes.

"Nous avons suffisamment de structures de sport et de jeunes, mais il y’en a celles qui sont mal gérées, donc nous devons orienter nos efforts vers cette démarche qui sera basée sur les besoins réels des jeunes et des sportifs, afin de pouvoir développer davantage le sport en général", a-t-il déclaré.

M. Hattab a annoncé, par ailleurs, l’organisation, en janvier et février prochains, de deux rencontres nationales, l’une sur "l’amélioration de la gestion du sport à moyen et à long termes" et l'autre sera consacrée aux jeunes et dont l’objectif est de "faire participer les jeunes dans la promotion et le développement des activités des jeunes et du sport".

Ces rencontres, qui se tiendront en présence d’experts et de spécialistes de la jeunesse et des sports, ont pour objectif "d’évaluer nos efforts et de penser à l’avenir de ce secteur sensible", a expliqué le ministre lors d’un point de presse.

Ces deux rencontres permettront également de débattre les questions du secteur avec les jeunes. Ces derniers "doivent être responsables, utiles et bénéfiques pour l’Algérie. Nos jeunes doivent participer à l’édification de ce secteur. Ils doivent sentir qu’ils ont une valeur, donc nous devons penser de cette façon (gestion participative et rationnelle, ndlr)", a insisté M. Hattab.

Par ailleurs, le ministre a mis l’accent sur l’impératif de rouvrir aux jeunes sportifs 12 stades de football répondant aux normes internationales et qui demeurent toujours fermés, dont celui du complexe Rabah Bitat de la ville de Bouira, ainsi que celui de Rouiba (Alger).

"Ces stades ont toutes les normes, donc ils devront reprendre leur fonction dans les prochains mois au profit des jeunes et clubs du pays", a insisté l’hôte de Bouira, qui a inspecté les travaux de réalisation des sous-gradins (5000) places supplémentaires du stade Rabah Bitat.

"Les travaux tirent à leur fin et il ne reste que les aménagements extérieurs et la peinture. Le projet devra être livré d’ici au début du mois de janvier 2019 afin que la fédération de football et les clubs puissent les exploiter", a expliqué le chef du projet au ministre.

Ce dernier a saisi cette occasion pour appeler les responsables locaux et nationaux du secteur du sport à œuvrer à encourager et à développer les autres disciplines sportives notamment le handball, le volleyball, le basketball, le karaté do, le Taekwondo, le judo, la natation, et les autres sports de combat. "C’est vrai que le football est le sport roi et populaire, mais il faut penser aussi à encourager et financer via le fond de wilaya les autres disciplines", a souligné le ministre.

L'Algérie dispose actuellement de 7396 structures sportives, alors que le nombre n’était que de 1317 structures en 1999. "C’est un grand pas que nous avons fait en matière d’infrastructures, maintenant nous devons travailler tous de façon à tirer profit de ces structures et les mieux gérer afin d’obtenir de bons résultats", a souligné le ministre.

Pour y arriver, "tout le monde doit être sincère et exposer les vrais problèmes dont souffre le secteur de la jeunesse et des sports afin de tenter de trouver les solutions idoines et aller de l’avant car, l’important, demeure dans la gestion et l’encadrement de la ressource humaine et non pas dans la réalisation des structures", a insisté M. Hattab.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.