Société

Célébration de Yennayer : plusieurs familles optent pour Tikjda

Publié par DKNews le 12-01-2019, 14h21 | 3
|

Plusieurs familles, venues de plusieurs wilayas du pays, notamment de Bouira, Tizi Ouzou et d’Alger, ont choisi cette année la station climatique de Tikjda (Est de Bouira) pour passer la fête du nouvel an amazigh 2969.

Le choix n’a pas été fortuit puisque la majorité des visiteurs ont avoué vouloir profiter de la neige qui recouvre les hauteurs du grand Djurdjura, et qui revêt le site de Tikjda de son manteau blanc à la veille de la fête de Yennayer.

La splendeur des paysages née des reflets blanchâtres de la poudreuse a attiré vendredi soir et samedi matin des centaines de visiteurs, dont des familles malgré le froid et la chaussée glissante, qui a failli faire des dégâts pour les automobilistes n’était l’intervention des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) et des services de la Gendarmerie nationale pour organiser la circulation sur la route nationale n 30 reliant Bouira à Tikjda.

Malgré cet aléa climatique, beaucoup de familles ont réussi à atteindre le centre national de sport et loisir de Tikjda (TCNSLT) avec l’aide et le soutien des services du centre, qui ont mobilisé des véhicules 4/4 et des camions chasse-neiges pour transporter leurs hôtes coincées par la neige dans leurs voitures à quelques kilomètres du site.

"Nous avons paniqué, c’était très difficile pour continuer la route vers Tikjda à cause de la neige et du verglas, mes enfants avaient vraiment froid. Je remercie beaucoup les responsables du CNSLT pour leur aide", a confié à l’APS Sid Ali, un quadragénaire venu d’Alger avec sa femme et ses deux enfants pour fêter Yennayer.

La célébration de Yennayer sur les hauteurs de Tikjda et en pleine neige "me donne de la joie, c’est vraiment magnifique", s’est-il réjoui. Si Sid Alli et sa famille ont réussi à passer la nuit de Yennayer à l’hôtel Djurdjura de Tikjda, plusieurs autres ont rebroussé chemin à cause de l’absence de lits au CNSLT qui a affiché complet depuis jeudi.

"Nous avons reçu beaucoup de visiteurs, le nombre a dépassé les 320 personnes. Le centre a affiché complet depuis hier (jeudi), c’est tout le monde qui vient ici pour passer la fête de Yennayer", a expliqué à l’APS le chargé de la communication du CNSLT, Mohamed Ameziane Belkacemi.

Une ambiance festive anime le site

L’afflux massif des visiteurs sur la station climatique de Tikjda a créé une ambiance festive.

Sur les bordures de la RN n° 33, des centaines de voitures stationnaient pour permettre aux visiteurs, notamment des familles, de s’amuser en jouant avec leurs enfants dans la neige, une occasion pour eux de rompre avec la routine de travail.

Les hôtes du Djudjura profitaient aussi de la neige pour immortaliser ces moments de joie en se prenant en photos. Le bruit et les cris des enfants et des familles ont sorti les lieux de leur silence habituel.

"Tikjda est un lieu touristique féerique qui nous accueille à bras ouvert à chaque arrivée de l’hiver, nous passons des moments inoubliable ici, c’est formidable", s’est réjoui un groupe de jeunes rencontrés par l’APS à l’intérieur du CNSLT.

A l’intérieur de la grande salle du centre, des spectacles de clown et de magie, et un gala artistique ont été organisés en soirée pour célébrer avec les visiteurs le passage au premier jour du nouvel an amazigh 2969 le tout dans la joie et la communion.

Le gala artistique a été animé par de jeunes chanteurs locaux qui, avec une série variée de chansons interprétée avec succès, ont pu créer de belles scènes d’ambiance et de danse pour les invités du centre.

A minuit de vendredi, la joie était à son comble lors que les familles et tous les visiteurs du centre lançaient les feux d’artifices marquant l’entrée du premier jour du nouvel an amazigh 2969.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.