Chronique

Le développement local n’attend pas

Publié par Boualem Branki le 16-06-2015, 19h13 | 5
|

Le développement local n'attend pas. Mais, c'est un objectif cardinal pour que l'Algérie retrouve sa pleine santé financière, sociale et culturelle. C'est en quelque sorte le message de cette «énième» visite sur le terrain du Premier ministre Abdelmalek Sellal.

Car aujourd'ui, et à la veille probablement du début du mois de ramadhan, il va silllinenr les wilayas de Mascara et Oran. Avec en bandoulière cet esprit de gagneur, de battant qu'il veut inculquer aux responsables locaux pour qu'iles mènent à terme les grands projets d'infrastructures dont ils ont la charge de réaliser.

A Mascara om il va débuter sa visite comme à Oran, le Premier ministre n'aura en réalité qu'un seule message aux autorités locales : faites vite, réalisez vite les projets de développement local, car les citoyens, la société algérienne ont besoin d'arriver rapidement à atteindre les standards internationaux en matière de bonne gouvernance, de prospérité sociale, et de développement culturel et Scientifique.
En fait, cette visite, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre et du suivi du programme du président de la République, va permettre à M. Sellal de "s'enquérir de l'état d'exécution et d'avancement des programmes de développement de ces wilayas".

Une importante délégation ministérielle accompagnera M. Sellal qui devra procéder à l'inauguration et au lancement de plusieurs projets à caractère socio-économique tant dans la wilaya de Mascara que dans celle d'El Bahia. Des projets infrastructurels qui annoncent une entrée remarquable de l'Algérie dans une nouvelle dynamique de développement.

Au delà, l'Algérie aura réalisé un grand pas vers un développement industriel et agricole harmonieux et équilibré qui privilégie la donne humaine et sociale dans les projets structurants en cours de réalisation.

Dans les deux wilayas, le Premier ministre aura ainsi à inaugurer des projets de développement structurants, inscrits d'ailleurs dans l'agenda du programme du président. Tous les secteurs sont concernés, à commencer par celui combien important de l'habitat, les ressources en eau ou la santé et l'éducation.

C'est dire également l'important investissement humain et financier de l'Etat dans la réalisation des importants projets de développement économique et social, une démarche qui a fait progresser l'Algérie dans la réalisation des objectifs du millénaire (OMD) tracés par les Nations unies.
Et, puis, comme le Premier ministre l'avait déjà souligné, l'Algérie a les moyens de poursuivre sereinement son programme de développement social.

Publié dans :
|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.