Flash Actu

L'Iran dénonce les sanctions votées par le Sénat américain

Publié par DKNEWS le 16-06-2017, 14h35 | 21
|

L'Iran a dénoncé vendredi les nouvelles   sanctions adoptées la veille par le Sénat américain en affirmant qu'il   prendra "des mesures réciproques", ont rapporté les médias iraniens.  L'Iran "prendra des mesures réciproques et adéquates pour assurer ses   intérêts nationaux", a déclaré Bahram Ghassemi, le porte-parole du   ministère iranien des Affaires étrangères, cité par l'agence Isna.  Le Sénat américain a voté jeudi une nouvelle loi pour adopter de nouvelles   sanctions contre l'Iran, notamment en raison de son "soutien à des actes   terroristes internationaux" et son programme balistique. La loi doit encore   être examinée et adoptée par la Chambre des représentants et signée par le   président américain Donald Trump.  "Ce qui a été évoqué à propos du programme balistique de l'Iran est   totalement illégal et illégitime et les forces armées iraniennes vont   continuer à défendre la sécurité et les intérêts du pays", a déclaré encore   M. Ghassemi. "Le programme balistique de l'Iran est totalement légitime",   a-t-il ajouté.  De nombreux parlementaires américains, démocrates comme républicains, sont   contre l'accord nucléaire international conclu en juillet 2015 entre l'Iran   et les grandes puissances, dont les Etats-Unis. Ils veulent le contourner   en renforçant les sanctions contre les Gardiens de la révolution (armée   d'élite), ou contre les personnes impliquées dans le développement de   missiles balistiques.  "Depuis la signature de l'accord nucléaire, le comportement de l'Iran ne   s'est pas amélioré, il a empiré", a déclaré le républicain Lindsey Graham.  "Avec ces nouvelles sanctions, le Congrès et l'administration Trump   envoient un message fort: le statu quo avec l'Iran est terminé", a-t-il   ajouté.

 

Publié dans :
|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.