Actualité

Mali : L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati

Publié par DK NEWS le 17-04-2021, 16h40 | 18
|

L'Algérie a condamné, mercredi, avec la plus grande fermeté, l'assassinat mardi à Bamako du président en exercice de la Coordination des Mouvements de l'Azawad (CMA), Sidi Brahim Ould Sidati.

Le ministère des Affaires étrangères a, dans un communiqué, indiqué que ''l’Algérie condamne avec la plus grande fermeté le crime odieux perpétré à l’encontre de la personne de Sidi Brahim Ould Sidati, homme de consensus, qui a joué un rôle clé et déterminant dans les négociations et la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation issu du Processus d’Alger''.

''Ce crime constitue une tentative de sabordage du processus en cours de consolidation des Institutions du Mali, en cette période de transition et des efforts consentis pour la mise en œuvre de l’accord de paix et la préservation de l’unité de ce pays frère'', a ajouté la même source, avant de souligner que ''l’Algérie appelle à la mobilisation de tous les moyens nécessaires pour arrêter et traduire en justice les auteurs de ce crime impardonnable, et dévoiler leurs soutiens extérieurs dont les desseins sont contrariés par les efforts de stabilisation du Mali frère et sa volonté d’une transition apaisée, porteuse de perspectives prometteuses''.

Sidi Brahim Ould Sidati a été assassiné à la suite d’une "attaque perpétrée mardi 13 avril 2021 à Bamako par deux individus armés non identifiés", a annoncé mardi sur les réseaux sociaux, Almou Ag Mohamed, porte-parole de la CMA, signataire de  l'Accord de paix et de réconciliation au Mali, issu du Processus d'Alger.

"A ce stade, on ne peut que penser que c’est la CMA elle-même qui a été ciblée, à travers sa première personnalité", a encore indiqué Almou Ag Mohamed.

''En cette pénible circonstance, l’Algérie présente ses sincères condoléances à la famille du défunt et réaffirme son appui indéfectible à la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation qui demeure le cadre idoine pour la consolidation du retour définitif et durable de la stabilité au Mali, pays voisin avec lequel notre pays entretient des relations séculaires de fraternité, de solidarité et de bon voisinage'', a conclu le ministère des Affaires étrangères.                  

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.