Economie

Efficacité énergétique : Vers un encadrement juridique de l'activité d'installateur d'équipements

Publié par DK NEWS le 15-05-2021, 17h08 | 7
|

Un projet de décret fixant les conditions d'exercice de l'activité d'installateur de chauffe-eau solaires et de panneaux photovoltaïques est en cours de préparation au niveau du ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables (MTEER), a indiqué à l'APS, son secrétaire général, Mohamed Salah Bouzeriba.
Ce décret va, ainsi, réglementer l'activité d'installateur qui devra être en mesure de faire le dimensionnement des projets, l'installation et aussi la maintenance des panneaux photovoltaïques ou encore des chauffe-eau solaires, a précisé M. Bouzeriba.
Selon ce responsable, "il est nécessaire d'avoir ce texte réglementaire qui va définir les conditions de l'exercice de ces activités et qui garantira la qualité des installations, ce qui permettra de protéger l'utilisateur".
A ce titre, M. Bouzeriba a souligné que le ministère n'a pas la garantie que les anciennes installations de panneaux photovoltaïques aient été réalisées par des professionnels, "sans préjuger de la qualité de ces installations", a-t-il ajouté.
Autre avantage de ce décret, une fois les conditions d'exercice de ces activités définies, il sera possible de créer des petites entreprises dans le domaine des services énergétiques et cela en collaboration avec le ministère délégué auprès du Premier ministère chargé des micro-entreprises, a expliqué M. Bouzeriba.
Il a, toutefois, mis l'accent sur la condition faite de donner à ces petites entreprises un plan de charge et leur assurer une activité pérenne du fait de leur vulnérabilité et la nécessité de les accompagner de bout en bout.
Toujours dans le cadre de la création de petites entreprises, M. Bouzeriba a évoqué leur rôle "éminemment important" dans le bon fonctionnement d'un projet de réalisation d'un mini réseau électrique photovoltaïque local au niveau de la wilaya d'Illizi dans le Sud de l'Algérie.
Ce projet pilote qui est "pour le moment, dans la phase de dimensionnement", a-t-il mentionné, devrait permettre d'alimenter 24 foyers en énergie électrique photovoltaïque.
Il sera lancé avec les autorités locales, en concertation avec l'ensemble des fabricants algériens des panneaux photovoltaïques, qui participeront au niveau des comités techniques, a-t-il ajouté.
L'objectif de ce projet est de proposer aux pouvoirs publics "une solution viable économiquement et techniquement" qui sera sécurisée par un groupe électrogène ou tout autre moyen.
Le projet pilote d'Illizi donnera par ailleurs la possibilité aux décideurs de dupliquer cette solution dans les zones isolées qui sont nombreuses et éparses et qui ne sont pas raccordées au réseau conventionnel, a-t-il indiqué.
Cette solution permettra, en outre, à l'Etat de faire des économies, vu que le raccordement de ces zones isolées au réseau conventionnel coûtera plus cher.
M. Bouzeriba a précisé, que cette solution palliative doit être "pérenne" souhaitant qu'il y ait des entreprises locales de services qui se chargeront d'entretenir et de faire fonctionner ce mini réseau, vu qu'il n'est pas évident de pouvoir le piloter à partir du Nord du pays.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.