Culture

Théâtre : Les Premières Journées nationales "Fatiha-Berbère" dédiées au théâtre de Jeunes, auront lieu en septembre prochain

Publié par DK NEWS le 05-06-2021, 17h59 | 4
|

Les premières Journées nationales "Fatiha-Berbère" dédiées au théâtre de jeunes, sont programmées pour le mois de septembre prochain, annonce l’association culturelle "El Manara" de la ville de Corso (Boumerdès), organisatrice de l'événement. L’initiative d’organiser périodiquement à Boumerdès, des journées nationales de théâtre portant le nom de Fatiha Berbère (1945-2015), intervient en hommage à cette grande dame, originaire de la région, icône des Arts de la scène, de la télévision et du cinéma algériens. Ces journées auront un caractère compétitif, poursuit le communiqué, énonçant les critères de participation qui exigent en substance que les différents ateliers constituant chaque projet en lice (texte, mise en scène, scénographie, musique, interprétation, etc), soient entièrement l’œuvre de jeunes ne dépassant pas 35 ans. Autres critères à respecter pour pouvoir prétendre à une participation à ces journées, le nombre d’éléments constituant une troupe qui, selon le communiqué, ne doit pas dépasser huit (08) personnes, qui auront à présenter une presta tion d’au moins 60 mn. Le dernier délai de dépôt des projets est fixé au premier août 2021 et les frais de séjour durant ces journées sont pris en charge par les organisateurs de cette manifestation qui vient renforcer et enrichir la pratique du 4e Art en Algérie. Originaire des Issers à Boumerdès, Fatiha Berbère, de son vrai nom Fatiha Bellal, est née le 11 février 1945 à la Casbah d’Alger où elle avait commencé à manifester, dès son enfance, des penchants prononcés aux Arts de la scène, que son père, son premier admirateur, avait vite remarqué, pour l’encourager à suivre sa passion artistique. En 1959, elle avait intégré la troupe féminine de chant et de danse, de Meriem Fekkai (1889-1961), une des divas du hawzi et de la chanson andalouse. La même année, elle intègre la section théâtre de l’Institut national de musique, et perfectionne sa prestation de comédienne qui l’amèneront à vivre de nombreuses consécrations, jusqu’à sa disparition, le 16 janvier 2015, laissant derrière elle une riche carrière artistique.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.