Culture

Marché de l’art : La célèbre copie de la Joconde, la "Mona Lisa Hekking", en vente chez Christie's

Publié par DK NEWS le 08-06-2021, 19h03 | 25
|

La maison Christie's va vendre en ligne à partir de vendredi la "Mona Lisa Hekking", célèbre réplique du XVIIe siècle que son propriétaire, Raymond Hekking, avait défendue comme authentique dans les années 60. 

Ce tableau avait fait la une des journaux et des radios jusqu'aux Etats-Unis, après avoir été acquis auprès d'un antiquaire dans la région de Nice (sud de la France) par ce collectionneur passionné, a rappelé la maison de vente. 
L'œuvre est estimée entre 200.000 et 300.000 euros. La vente aura lieu du 11 juin au 18 juin sur le site de Christie's. Raymond Hekking, passionné d'art, a défendu l'authenticité de ce tableau auprès des historiens d'art et des médias jusque dans les années 1960. 
Il mettait en doute celle du tableau conservé au Louvre et demandait au musée de prouver que Leonard de Vinci était bien l'auteur de cette toile. Obsédé par l'idée qu'il possédait le chef d'œuvre de Léonard de Vinci, il pensait que ce n'était pas l'authentique Joconde qui avait été restituée au Louvre en 1914, trois ans après le vol de la Joconde, en 1911, par l'Italien Vincenzo Perugia, mais qu'on avait mis à sa place une copie. 
Après la mort de Raymond Hekking en 1977, le tableau était restée dans sa famille. Pour Pierre Etienne, directeur international du département des Tableaux Anciens de Christie's, "elle est l'illustration parfaite de la fascination que la Joconde a toujours eu et qu'elle exerce de plus en plus". 
La "Mona Lisa" était entrée dans les collections de Francois 1er, peu après 1517. Plusieurs copies ont ensuite été réalisées dès le début du XVIIème siècle, dont celle qu'avait acquise Raymond Hekking.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.