Société

Diplômés - emploi : L'emploi des diplômés des sciences humaines et sociales représente le taux le plus faible (étude)

Publié par DK NEWS le 13-10-2021, 16h28 | 23
|

Une étude effectuée par le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) d'Oran,présentée mardi, a démontré que l'emploi des diplômés universitaires 
en sciences humaines et sociales représente le taux le plus faible.  L'étude, qui a ciblé 841 diplômés universitaires dans diverses disciplines de 2009 à 2015 au niveau de 12 wilayas, a démontré que 506 ont un emploi et les autres sont toujours à la recherche d'un emploi, relevant que les diplômés en sciences sociales ayant un emploi représentent le taux le plus faible, soit 15,20 pour cent, alors que celui des diplômés des sciences médicales est le plus élevé (77,30 pc). 
Le chercheur Dr Fouad Nouar, qui a présenté les résultats de l’étude lors d’une conférence-débat organisée par le CRASC, a souligné que cette étude qui visait à connaître la situation professionnelle des diplômés universitaires a démontré que 26,28% seulement de l'échantillon étudié ont un travail permanent et 60 % ont un travail non permanent. Le chercheur a fait remarquer que les diplômés âgés de moins de 30 ans rencontrent des difficultés pour o btenir un emploi, notant, par ailleurs, que l'ancienneté du diplôme donne de plus grandes opportunités d'emploi. L'étude, qui s'est achevée en 2018, conclut que "plus le diplôme universitaire est supérieur, moins les opportunités d'emploi sont offertes" et que les opportunités d'emploi sont plus importantes pour les diplômés de la formation professionnelle. 
Lors du débat, le conférencier a insisté sur la nécessité de fournir des formations universitaires en spécialités répondant aux besoins de l’environnement économique et social, ainsi que sur l’ouverture d’une licence professionnelle en différentes spécialités, en plus de la coordination entre les ministères de l’Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de la Formation et de l'Enseignement professionnels pour offrir des spécialités dont ont besoin différents secteurs d’activités.

 

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.