Actualité

La COP 15 sur la biodiversité : L'Algérie appelle à soutenir les pays en développement pour atteindre les objectifs fixés

Publié par DK NEWS le 13-10-2021, 19h00 | 10
|

La ministre de l'Environnement, Samia Moualfi a appelé, mercredi lors de la 15e réunion de la Conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique (COP15) tenue par visioconférence, la Communauté internationale à asseoir un cadre ambitieux pour protéger la diversité biologique, en assurant un appui technique et financier aux pays en développement pour leur permettre d'atteindre les objectifs fixés.

La Communauté internationale doit veiller à garantir les ressources financières et à assurer le transfert de la technologie et le renforcement des capacités, a souligné Mme Moualfi qui a pris part à une table ronde sur "la préservation de la diversité et le développement durable" dans le cadre de cette conférence qu'abrite la Chine sous le thème "Civilisation écologique : construire un avenir partagé pour tous les êtres vivants sur la Terre".

La Communauté internationale doit veiller à la cristallisation d'une vision globale à même de prendre en considération les exigences d'adaptation avec les retombées néfastes du changeme nt climatique, y compris les répercussions dues à la désertification, aux feux de forêts et de réduire les risques dus aux autres catastrophes naturelles. Elle doit également prendre en compte les besoins des systèmes alimentaires, en veillant à ce que les politiques visant à préserver la diversité biologique soient un facteur susceptible de garantir la sécurité alimentaire, a indiqué la ministre.

La Communauté internationale doit œuvrer, à travers le cadre international post-2020, à mettre en place des solutions et des méthodes permettant d'atteindre les objectifs fixés par la Convention onusienne sur la diversité biologique, en maintenant un équilibre entre ces objectifs.

A travers ses politiques et cadres multiples, l'Algérie œuvre à la préservation de sa richesse animale qui est très vulnérable aux changements climatiques et à l'activité humaine, a-t-elle dit. Les efforts de l'Algérie ont donné lieu à une politique gouvernementale, à laquelle le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, attache un intérêt particulier, et qui repose sur le plan gouvernemental adopté récemment par les deux chambres du Parlement, a ajouté la ministre.

Et de préciser que cette politique repose sur une stratégie nationale et un programme d'action visant la protection et la valorisation des écosystème es pour la préservation de 50% de la biodiversité à l'intérieur des terres et de 5% dans les régions côtières et maritimes et la restauration des écosystèmes naturels sur une superficie de 5 millions d'hectares à l'horizon 2030.

De plus, cette stratégie a pour vocation d'élargir le réseau des zones protégées pour assurer la protection optimale des écosystèmes et des ressources biologiques (végétales et animales) et veiller à leur exploitation rationnelle et durable, à leur développement et à leur mise en valeur, a poursuivi Mme Moualfi.

L'Algérie compte classer 13 zones protégées d'ici 2030 et réhabiliter et étendre le barrage vert d'ici 2035 afin de lutter contre la désertification et de préserver les écosystèmes dans les régions concernées.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.