Régions

Skikda : Session de formation au profit de 15 policières de l’administration pénitentiaire libyenne

Publié par DK NEWS le 18-10-2021, 15h00 | 5
|

Une session de formation a été lancée dimanche à Skikda au profit de 15 femmes relevant du service de la police judiciaire libyenne travaillant dans l'administration pénitentiaire. Organisée par le ministère algérien de la Justice, représenté par la Direction générale de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion, cette formation, au profit de 15 fonctionnaires de l’administration pénitentiaire libyenne ou la police judiciaire des pénitenciers, s'inscrit dans le cadre de "l'intérêt que l'Algérie attache à la coopération, et à œuvrer pour apporter aide et assistance aux frères libyens et ce, dans le cadre des directives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune", a indiqué le Directeur général de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion, Saïd Zreb, en marge de l'ouverture de la session de formation.

Le thème de la formation, qui prendra fin le 26 octobre courant, aborde "la prise en charge des femmes détenues conformément aux normes internationales" et comprend un certain nombre d'axes théoriques et pratiques liés au sujet, a précisé le même responsable, soulignant qu’un groupe de compétences algériennes du secteur pénitentiaire encadre cette session de formation, selon les dernières méthodes pédagogiques. Selon M. Zreb, cette formation, qu'il a qualifié de "délicate et d'importante", permettra aux employées travaillant dans les prisons libyennes "d'acquérir des compétences dans la gestion des prisons pour femmes, ainsi que les quartiers pour femmes détenues, étant donné que cette catégorie de détenues est sensible et nécessite une attention particulière en ce qui concerne la santé et la prise en charge psychologique et sociale, en particulier les femmes détenues enceintes ou celles avec des nourrissons". Plusieurs sessions de formation ont été programmées au profit des frères libyens, avec la contribution de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), au niveau de l'Ecole nationale des fonctionnaires de l'administration pénitentiaire de Koléa (Tipasa), à travers lesquelles les cadres de la police judiciaire ont été formés dans le domaine de la gestion pénitentiaire, ainsi que dans le domaine de la formation des formateurs, a souligné le Directeur général de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion.
De son côté, la représentante de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime e n Algérie (ONUDC), Samia Chouchane, a affirmé que "compte tenu de la hausse du nombre de femmes incarcérées dans l'Etat libyen, il est impératif que le système pénal libyen s'adapte aux besoins des femmes détenues", relevant que ce stage de formation, le premier du genre, constitue "un modèle" dans le cadre de la coopération Sud-sud, en coordination avec l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime et les Pays-Bas. Mme Chouhane a ajouté que cette session de formation, qui s'achèvera la semaine prochaine, se caractérisera par un renforcement des connaissances scientifiques et des compétences pratiques conformément aux normes internationales, afin que les femmes, membres de la police judiciaire libyenne, puissent mettre en pratique certaines compétences acquises grâce à cette formation. Les stagiaires libyennes effectueront demain lundi une visite de terrain dans les établissements pénitentiaires de Skikda afin de se familiariser avec les modalités de leur organisation et de leur gestion.
 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.