Actualité

CNESE : Plaidoyer pour le développement de la culture bancaire et financière en Algérie (forum)

Publié par DK NEWS le 19-10-2021, 14h18 | 17
|

Le président du Conseil national économique, social et environnemental (CNESE), Rédha Tir a plaidé, lundi à Alger, pour le développement de la culture bancaire et financière en Algérie afin d'absorber les fonds circulant sur le marché informel et promouvoir l'investissement.
Invité du forum "Algérie Maintenant",  M. Tir a relevé l'importance de recourir à des "méthodes intelligentes" pour absorber les fonds circulant sur le marché parallèle, pointant du doigt "la culture du système bancaire et financier du pays", qui accuse, selon lui, "beaucoup de retard ayant freiné le développement de l'économie, d'où la nécessite de changer certains comportements entravant la production ou l'investissement".
Le président du CNESE a en outre souligné la nécessité de faire la distinction entre les deux notions de l'économie illégale et l'économie informelle. La première, explique-t-il, repose sur les transactions frauduleuses et l'évasion fiscale, alors que la deuxième concerne le non écoulement des fonds sur le marché formel et les activités commerciales familiales ou ménagères ou non déclarées. Dans ce s illage, M. Tir a préconisé le développement d'un modèle national d'évaluation de l'économie informelle et l'adoption de l'intelligence économique à travers la promotion de la recherche d'information et les modes de recherche ainsi que le développement des centres de recherche auprès des grandes sociétés. De son côté, le président de la Commission d'organisation et de surveillance des opérations de bourse (COSOB), président de la Commission d'arbitrage financier et de politiques économiques au CNESE, Abdelhakim Berrah a indiqué que le financement de l'économie par le trésor doit complémenter le financement bancaire, déplorant la faible culture financière des opérateurs. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.