Santé

Mostaganem : Une gestion optimale des déchets hospitaliers recommandée lors d’une rencontre de formation

Publié par DK NEWS le 24-11-2021, 15h42 | 6
|

Les participants à une rencontre de formation et d’information sur "la gestion des déchets médicaux" ont insisté mardi à Mostaganem sur l'impératif d'une gestion optimale des déchets hospitaliers en expansion à cause de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus.
Le directeur général de l’Agence nationale des déchets (AND), Karim Ouamene, a souligné que la crise sanitaire de la Covid-19 a eu pour conséquence l'augmentation du volume des déchets infectieux au niveau des différents établissements de santé "ce qui nécessite la mise à niveau des données et informations liées à cette situation et les modalités de traitement de ce type de déchets dangereux".
Selon l’intervenant, l’Etat a mis en place une stratégie respectant les principes de développement durable fournissant les conditions sanitaires et environnementales pour traiter ce genre de déchets. Il a rappelé les textes réglementaires et outils juridiques mis en place par le ministère de tutelle et régissant la gestion intégrée pour 40.000 tonnes de déchets sanitaires générées chaque année par les éta blissements sanitaires à l’échelle nationale. Par ailleurs, Karim Ouamen a affirmé que l’AND a élaboré, en collaboration avec le ministère de la santé, un guide pratique destiné à tous les employés des établissements sanitaires et hospitaliers et présentant toutes les informations, les techniques et les modes de traitement des déchets sanitaires.
Pour sa part, Farid Laâssel, ingénieur spécialisé en environnement, a mis l’accent sur l'augmentation des déchets sanitaires due à la crise sanitaire induite par la propagation du coronavirus.
Après avoir insisté sur l’importance de la formation des professionnels exerçant dans ce domaine, il a mis en exergue la nécessité du respect des procédures réglementaires.
 La majorité des établissements sanitaires publics et privés de la wilaya disposent d’incinérateurs, pour ceux qui n'en ont pas, ils peuvent recourir aux services d’entreprises spécialisés dans le traitement de ce genre de déchets, a-t-il dit.
Lors de cette rencontre, organisée par la wilaya de Mostaganem, des interventions ont été présentées sur "la situation de la gestion des déchets sanitaires au niveau de la wilaya de Mostaganem", "le cadre légal de gestion des activités sanitaires" et "les défis des déchets produites par les établissements sanitaires et hospitaliers".
 Une exposition a été également mise sur pied pour présenter les activités des collecteurs et des entreprises spécialisées dans le traitement des déchets.

 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.