Régions

Locales: le vote se poursuit avec l’espoir d’une meilleure prise en charge de la chose publique

Publié par DK NEWS le 26-11-2021, 16h59 | 4
|

Le vote pour les élections locales de samedi prochain se poursuit au niveau des bureaux itinérants déployés à travers les zones enclavées des wilayas du Sud du pays, sur fond d’espérance d’une meilleure prise en charge de la chose publique et des attentes du citoyen.

Ahmed Aouamri, quinquagénaire inscrit au bureau itinérant de l’école primaire "Chahid Mâatougui Mâamar" dans la commune frontalière d’El-Borma (420 km Est d’Ouargla), a émis le souhait, après avoir accompli son devoir électoral, de voire élire des personnes intègres et compétentes pour contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations nomades et bédouines qui vivent encore dans de rudes conditions.

"J’espère que les futurs élus œuvreront à l’impulsion de l’action de développement dans cette région frontalière, à la satisfaction de la  population, notamment dans les volets de l’enseignement, l’agriculture, la santé, le logement et l’emploi", a indiqué, de son coté, Belkheir Bouras, juste après s’être acquitté de son devoir au niveau du même bureau électoral.

Les premiers votants au niveau des bureaux itinérants de la bande frontalière de la wilaya d’El-Oued ont unanimement mis l’accent sur la nécessaire contribution des élus au processus d’édification du pays.

C’est le cas de Abdallah, enseignant de 43 ans, qui a estimé que "exprimer sa voix traduit une conviction de l’importance des élections locales dans l’ancrage de la démocratie participative", ou de Sadek (27 ans, éleveur) pour qui il s’agit de "voter pour le pays et sa stabilité".

S’agissant du déroulement de l’opération électorale au niveau des bureaux itinérants, des représentants de formations politiques ont témoigné de la bonne organisation de cette opération, ‘’sans aucune irrégularité à signaler jusque là".

Dans la wilaya de Béchar, une ambiance similaire empreinte d’espérance est relevée au niveau des deux bureaux itinérants déployés dans les régions éparses d’Oued-Namous et Fendi, où sont inscrits 1.480 électeurs.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.