Histoire

Feu Ait Ahmed a relaté : "des données précises sur des étapes charnières" de l'histoire du mouvement national

Publié par Dknews le 22-12-2021, 18h59 | 15
|

L'universitaire et chercheur en histoire, Djamel Yahiaoui a affirmé mercredi à Alger que les mémoires historiques du défunt Hocine Ait Ahmed étaient parmi les sources les plus fiables pour l'écriture de l'histoire, d'autant qu'il a réussi à mettre en lumière "les étapes charnières" de l'histoire du mouvement national.

S'exprimant lors d'un colloque organisé par l'Association Machaal Echahid, à l'occasion du sixième anniversaire du décès du Moudjahid et militant Hocine Ait Ahmed (23 décembre 2015), l'universitaire Yahiaoui a précisé que les mémoires du moudjahid sont "un exemple hors pair", ajoutant qu'il "s'est distingué par la présentation de nombreuses données sur la réalité des Algériens à tous les niveaux et des détails précis sur le mouvement national entre les années 1930 et 1950, qui sont à même d'être une source pour de nombreuses études historiques".

Intitulés "Mémoires d'un combattant: l'esprit d'indépendance", les mémoires d'Ait Ahmed traitant de 10 ans de l'ère coloniale (1942-1952) comprennent "de nombreux faits sur des personnal ités militantes algériennes de différentes obédiences", a-t-il ajouté. Feu Ait Ahmed a également réussi à "présenter aux Algériens les nombreuses familles anciennes qui ont contribué au financement de la Révolution et au soutien de la cause nationale", a poursuivi l'intervenant.

Le défunt a en outre abordé "les étapes phares" de l'histoire du mouvement national et raconté "objectivement" le conflit qui a eu lieu à cette époque entre la nouvelle génération de militants politiques et les dirigeants du parti du Peuple algérien (PPA), dénommé "crise Messalistes vs Centralistes", éclatée après la Seconde Guerre mondiale.

Il l'a exprimé de "manière merveilleuse" en disant que "Messali Hadj n'était pas l'homme de la scène révolutionnaire, mais plutôt celui de la scène historique".

Ait Ahmed a aussi fourni des informations détaillées sur les événements les plus importants qui ont ouvert la voie au déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954, telle la création de l'Organisation spéciale (OS), les deux opérations de la poste d'Oran, ainsi que l'activité estudiantine et le rôle des Zaouias, notamment dans la région de la Kabylie.

Le colloque historique a vu la présence de certains moudjahidines qui ont connu le militant Ait Ahmed, le Secrétaire général du ministère des Moudjahidine et des Ayan ts-droit, El-Hachemi Afif qui a évoqué les qualités de l'homme qu'il considérait comme "pôle du mouvement national et de la Révolution" et parmi "le groupe qui a laissé en héritage des principes et des valeurs nobles".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.