Actualité

APN : La Commission des affaires économiques écoute les préoccupations de la CAP

Publié par Dknews le 29-12-2021, 18h26 | 5
|

La Commission des affaires économiques, du développement, de l'industrie, du commerce et de la planification à l'Assemblée populaire nationale (APN) a tenu mercredi une réunion avec les représentants des opérateurs économiques relevant de la Confédération algérienne du patronat (CAP), à l'effet d'écouter leurs préoccupations et contribuer à la levée des contraintes à travers l'examen approfondi des différentes lois relatives à l'économie et l'investissement, en tenant compte de la situation et des propositions des investisseurs.

Lors de cette rencontre qui s'est déroulée au siège de l'APN, en présence des représentants des différentes confédérations affiliées à la CAP et des membres de ladite commission, le président de cette dernière, Smail Kouadria a indiqué que cette réunion "vise à rétablir la confiance entre les opérateurs économiques et les deux pouvoirs législatif et exécutif, à écouter directement leurs préoccupations et à œuvrer à les soulever aux hautes autorités du pays".

Le même responsable a en outre précisé que cette initiative s'inscrivait aussi dans le cadre de "la contribution à la relance de l'économie nationale et à la politique adoptée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, relative à la levée des contraintes auxquelles se heurtent les investisseurs".

Pour ce faire, ajoute-t-il, la commission a jugé opportun de recevoir les opérateurs économiques, et ce dans le cadre de la préparation de l'examen des projets de loi relatifs à l'investissement et à l'économie en général.

M. Kouadria a également estimé que "l'examen de ces textes de loi ne relève pas uniquement de la responsabilité de la commission et du Parlement", déplorant le fossé qui existait entre l'investisseur et les codes liés à son activité".

Dans le cadre de la nouvelle politique de l'Etat, souligne-t-il, l'APN se veut "un organe d'accompagnement des opérateurs économiques, chargé de soulever leurs préoccupations aux hautes autorités du pays, dont le Premier ministre, ministre des Finances".

La nouvelle politique du Président de la République vise également à instaurer la stabilité socioéconomique, vu que le rétablissement de la confiance entre les investisseurs et entre les instances législative et exécutive leur a permis de réaliser des projets d'investissement et partant résorber le chômage, a-t-il souligné.

La prise de connaissance des préoccupations des opér ateurs économiques permettra d'examiner les projets de lois, en tenant compte de leurs propositions, a-t-il dit, mettant l'accent sur l'importance des réformes engagées par les hautes autorités du pays, à travers la tenue d'élections législatives et locales précédées par la Constitution.

 

Ouverture de l'investissement et règlement du problème du foncier industriel exigés

Intervenant lors de cette rencontre, des membres de la CAP ont soulevé plusieurs préoccupations liées à leurs différents domaines d'activité qu'ils peuvent soumettre à l'Assemblée populaire nationale (APN), étant un trait d'union entre les citoyens et l'instance exécutive.

Dans son intervention, le président de la Fédération nationale de l’agroalimentaire (FNA), Khaled Belbel a mis l'accent sur l'accompagnement des "véritables" investisseurs dans l'exportation de ces produits.

De son côté, le président de la Fédération national du transport et du tourisme, Nasreddine Harek a estimé que le rétablissement de la confiance se fait essentiellement à travers l'ouverture du domaine de l'investissement et en trouvant des solutions aux problèmes du foncier industriel qui est, a-t-il dit, " le plus grand obstacle auquel fait face l'investisseur".

Dans le secteur des transports, il a relevé les problèmes relatifs à l'ex portation à travers les frontières terrestres, à la préservation de la qualité et de la salubrité des marchandises transportées et dont la cause revient, selon lui, à l'état des routes menant au Sahara, en sus du manque des stations de services et des airs de repos, ajoutant que ceci est considéré "parmi les raisons principales des accidents au niveau de ces régions".

Mettant en avant, à ce propos, l'importance des marchés africains pour les investisseurs et les opérateurs économiques algériens, le même responsable a relevé qu'il y a plusieurs produits qui peuvent être exportés à travers les frontières terrestres.

Dans le domaine touristique, le même interlocuteur a souligné les objectifs de la CAP, consistant en le développement du tourisme interne, religieux, hospitalier et thérapeutique, en sus de l'artisanat.

Par ailleurs, les préoccupations soulevées en général se sont axés autour du problème du foncier industriel, proposant la création d'une plateforme numérique, en vue de recenser le foncier industriel au niveau national.

Certains intervenants ont également demandé l'amendement du code des marchés publics, la régularisation du problème du foncier agricole, la levée des obstacles bureaucratiques, ainsi que le traitement de la question de la non-obtention des autorisations d'exploita tion en vue de l'opérationnalité de certains projets.

Les opérateurs dans le domaine de la construction ont également soulevé le problème de l'augmentation des prix du fer.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.